Chroniques du Talleres [3]

Les nouvelles du club jour après jour

 

            Pour un accès plus rapide à une période donnée, cliquez sur les mois suivants :

                        Mai à décembre 2006                                                Juin 2007                                                                   Décembre 2007

                        Janvier 2007                                                             Juillet  2007                                                               Janvier 2008

                        Février 2007                                                             Août 2007                                                                  Février  2008

Mars 2007                                                                 Septembre 2007                                                         Mars 2008

Avril 2007                                                                 Octobre 2007                                                             Avril 2008

Mai 2007                                                                   Novembre 2007                                                         Mai 2008

 

A noter que les articles paru sous le titre « opinion » présente celle de l’auteur et non de simples informations.

           

Dimanche 1er juillet 2007

         Transferts. Mardi prochain, Carlos Granero et Humberto Grondona se rendront à Buenos Aires. En ligne de mire, les joueurs que Boca Juniors ou River Plate n’entendent pas conserver pour leur prochaine campagne. La recherche d’un avant-centre est particulièrement préoccupante depuis que Diego Ceballos a refuser de continuer l’aventure avec le Talleres. Un joueur intéresse plus particulièrement les dirigeants, Luciano Leguizamón, qui avait été une des principales figures du Talleres lors du tournoi de clôture 2005-06. Sous contrat avec River Plate, il ne devrait pas être pris en compte par le grand club de Buenos Aires et faire l’objet d’un nouveau prêt.

         D’autre part, les négociations commenceraient dans les prochaines avec le gardien Marcos Gutiérriez, qu’Olimpo laisserait libre. Pendant ce temps, on attendra la réponse de Julian Maidana, mais qui est déjà évoquée comme positive. Carlos Granero a aussi assuré qu’il espère une réponse positive d’Unión de Santa Fe d’ici à mardi, concernant l’avant César Pereyra. La piste est toutefois compliqué car Carlos Trullet, entraîneur d’Unión, espère également conserver le joueur dans son effectif. Capitano aurait aussi exprimé son intérêt pour le meneur de jeu de San Martin de Tucuman, Cristian Zárate, le défenseur Juan Manuel Azconzábal de Rosario Central et d’un joueur en provenance d’Arsenal.

         Divers joueurs ont été également offert dans les dernières heures tel l’attaquant panaméen Jorge Dely Valdéz, frère de Julio et du regretté Armando Dely Valdéz. Également, le nom du vétéran Cristian Aragón, qui jouait dernièrement à Atletico Tucuman, mais qui a fait une longue carrière à Independiente, Quilmes et defensores de Belgrano, entre autres clubs, a été évoqué. Enfin, Julio Grondona a offert à son frère Hermano Grondona, nouveau directeur technique du Talleres, le gardien Catriel Orcellet, le milieu Gastón Esmerado et le jeune attaquant Franco Carracio, 20 ans, qui a joué six matches avec l’équipe première d’Arsenal.

¯

Lundi 2 juillet 2007

         Carlos Granero a reconnu que les négociations pour obtenir des renforcements est plus compliqué que prévu. Les joueurs, tels Leguizamón ou Azconzábal, préfererait évoluer en première division bien que l’horizon leur semble bouché au sein de leurs propres clubs. Du coup, la proposition de rejoindre le Talleres passe au second plan. Deux secteurs se révèlent critique, alors que le club est à la veille de la seconde partie de sa préparation. Le poste de gardien, abandonné par Diego Pozo, est toujours sans titulaire défini. Le club a montré son intérêt au retour de Catriel Orcellet, gardien lors de la saison 2004-05, qui évoluait à Arsenal la saison dernière. Pour l’instant, le Talleres ne dispose que de Silvio Dulcich et du jeune Leandro Requena, à ce poste. La question des avants de pointe est aussi posé. Le club a du revoir ses priorités qui était le duo Diego Ceballos – Héctor Silva. Le premier est parti et le second n’est pas venu. Les nouvelles pistes mènent pour l’instant à Héctor Cuevas, attaquant du Racing de Nueva Italia, pour lequel les négociations s’intensifient.

¯

Mardi 3 juillet 2007

         Le transfert de Julian Maidana se révèle plus compliqué que prévu. Il est sous contrat avec Banfield jusqu’en décembre et a déjà reçu deux offres de clubs de première division et du Peñarol (Perou). Mais le joueur semble ferme sur sa volonté de revenir au club où il fut une idole.

         “Mon intention est de revenir jouer pour le Talleres en raison des six années que j’ai déjà vécu là-bas. Malgré les tous les problèmes qui peuvent exister, il serait bon qu’il y ait une unité dans tous les domaines pour revenir au premier plan.”, a dit Maidana, “Il serait bien de revenir et d’obtenir la promotion. J’ai un esprit gagnant.”

˜

         Ezequiel Barrionuevo, meneur de jeu qui avait rejoint Villa Mitre la saison précédente, est de retour et Salvador Capitano l’a immédiatement incorporé à son groupe qui ne compte que 17 joueurs.

˜

         Carlos Granero et Humberto Grondona rencontre aujourd’hui le président de River Plate, José Maria Aguilar, afin de faire le point sur les joueurs que Daniel Passarella ne conservera pas dans son effectif, afin de solliciter des prêts. Carlos Granero a entrepris la même démarche avec Boca Juniors et bien qu’il n’y ait pas encore de réponse, on évoque les noms du milieu Nicolas Bertolo et de l’attaquant Marcos Mondaini.

˜

         Le groupe des “Notables” s’est réuni et a décidé d’appuyer la démarche de l’ex-président Miguel Srur qui a soumis un projet au tribunal au cas où Carlos Granero viendrait à donner sa démission. Par ailleurs, ils ont décidé de ne pas remettre en cause le pacte de “non-agression” avec Ateliers SA: “Nous avons un bon dialogue avec Granero. Nous n’allons pas nous mettre à nous opposer systématiquement, mais bien au contraire, nous allos respecter les idées de chacun et nous n’allons pas lui barrer la route. Nous avons compris que le seul lésé est le club et c’est ce que nous voulons le moins.” – Que de progrès depuis deux mois !

¯

Mercredi 4 juillet 2007

         Transferts. La réunion avec River Plate semble avoir porté ses fruits puisque plusieurs noms sont venus renforcer la liste des possibles recrues. La piste principale mène au milieu Patricio Toranzo, qui a fait la dernière campagne dans les rangs d’Atletico Rafaela. Les autres joueurs sous contrat avec River succeptibles de renforcer le Talleres seraient un défenseur (Seria Luis Villalba), un autre milieu et un attaquant (Gonzalo Abán). Par ailleurs, les négociations continuent avec Julian Maidana, Román Martinez (Arsenal, a joué avec Tigre lors du dernier tournoi), les milieux Gastón Esmerado (Arsenal, libre), Pablo Batalla (Quilmes) et l’attaquant Ezequiel Miralles. Des noms de joueurs locaux se sont aussi ajouté à la liste: José Luis Gómez (Juniors), Marcelo Bergese (Racing) et Héctor Cuevas.

˜

         Le groupe “La Causa” a obtenu l’écoute des tribunaux qui ont demandé à la juridiction anti-corruption d’instruire sur l’attribution de la gérance du Talleres. La dénonciation vise principalement le Juge Carlos Tale, les anciens membres de l’organisme fiduciaire Jorge Nasser (avocat), José Preve (comptable) et Mario Sarrá (responsable sportif) pour “faux et infractions” et accessoirement le président d’Ateliers SA, Carlos Granero, accusé “d’administration frauduleuse”. Il est à noter que la juridiction anti-corruption s’était une première fois déclarée incompétente, il y a quelques mois. Cette décision ne concerne qu’une demande d’instruction et ne remet pas en cause en l’état actuel l’attributon du Talleres à Atelier SA, mais pèse une fois encore sur le climat peu propice à remettre le club dans le bon sens.

¯

Jeudi 5 juillet 2007

         Il y a neuf ans, jour pour jour, se disputait la finale du championnat de nacional B entre le Belgrano et le Talleres. Ce jour-là, les deux clubs de Córdoba n’arrivaient pas à se départager et arrive l’épreuve des penalties. Roberto « Lute » Oste sera celui qui donnera la victoire au Talleres au final de la série. Depuis, le jour du 5 juillet est l’occasion d’un fête pour les supporters. Chaque année, le « Lute » réédite son exploit. Est ainsi né le « Dia de la Paternidad ».

˜

         Humberto Grondona et Salvador Capitano se sont réunis afin d’examiner les possibilités de renforts qu’offre les joueurs laissés libre par River Plate. Parmi les joueurs proposés, le nom de Matias Oyola est à mettre en pointillé, car Independiente l’a inscrit sur ces tablettes. Le milieu Patricio Toranzo est donc le joueur qui les intéresse le plus. L’autre nom qui est sorti de ce dialogue est l’avant Gonzalo Aban, qui a joué l’année dernière à Argentinos Juniors.

¯

Vendredi 6 juillet 2007

         Toujours pas de renforts mais des promesses. Humberto Grondona, le directeur sportif présent à la séance d’entraînement a affirmé : « Il y a trois renforts concrétisés, mais nous ne pouvons pas vous en donner les noms ». Dans l’entraînement, Salvador Capitano a mis à l’essai deux joueurs : José Luis Gómez, arrière latéral droit provenant de Juniors et Gaspar Leczano, milieu de terrain en provenance d’Argentinos Juniors. L’équipe des « titulaires » mise en place se composait de Dulcich – Gómez, Gill, Malagueño, Gorosito – Buffarini, Navarro, Lezcano, Quiroga – Pereyra – Moreyra. La séance a reçu un visiteur illustre en la personne de Fabricio Coloccini.

˜

         Les équipes de jeunes ont passé une mauvaise journée en déplacement face à Rosario Central, il est vrai, un des meilleurs club formateur du pays. Ils ont été battus dans les trois catégories et Juan Francisco Cocci (moins de 17 ans) a marqué le seul but pour le Talleres de la journée.

¯

Samedi 7 juillet 2007

         -

Deuxième renfort pour le Talleres. Sebastián Brown, un jeune joueur de 21 ans de Banfield qui a déjà joué 12 rencontres de première division est le deuxième joueur a renforcer l’équipe de Capitano. Né à Bernet (province de Buenos Aires) le 4 juillet 1986, il évolue généralement comme milieu défensif central. Gabriel Oyola était jusqu’ici le seul « nouveau » joueur de l’effectif.

˜

L’attaquant Ezequiel Miralles, qui vient de jouer au Racing, a pris ses distances avec le Talleres. Il a déclaré : « Je sais qu’il y a eu un contact avec mon représentant, mais il n’y a rien de nouveau. Le Talleres m’intéresse mais je ne veux pas aller à Córdoba pour souffrir. J’ai compris qu’il y avait des problèmes de versement des salaires, qu’il y a un déficit et je ne voudrais pas me retrouver dans cette situation. »

˜

Les joueurs de la saison dernière semblent retrouver facilement des clubs : Diego Ceballos est à Quilmes, Diego Pozo à Instituto, Nicolas Medina à Gimnasia & Esgrima (Mar del Plata) et Lautaro Trullet à Chacarita Juniors.

¯

Dimanche 8 juillet 2007

         A la suite des déclarations d’Ezequiel Miralles qui a indiqué « ne pas vouloir souffrir » au Talleres, Carlos Granero s’est offusqué : «  Nous ne lui avons jamais parlé. Nous étions à la recherche du latéral gauche Edgardo Galindez (ex-Atletico Tucuman) et il nous a été proposé. Je ne sais pas avec quel autorité il s’est entretenu. Ceci me donne raison. Il ne faut pas avancer de noms car, après, les journalistes les appellent et publie toutes sortes de choses. »

˜

         Le Talleres tient son troisième renfort. Granero a confirmé qu’il était arrivé à un accord avec le latéral de Newell’s Old Boys, Germán Rivera. Le joueur de 22 ans est né à Villa Maria (province de Córdoba), a joué 15 matches en première division. Son premier match dans cette catégorie remonte au 26 août 2005 face à Gimnasia y Esgrima (Jujuy). A Newell’s, il évoluait comme défenseur latéral gauche, mais peut également prendre une place en défense centrale.

˜

         Salvador Capitano a donné son accord pour une quatrième incorporation. Le latéral droit de juniors, José Luis Gómez, à l’essai depuis plusieurs jours devrait être incorporer définitivement à l’équipe dans les prochains jours.

¯

Lundi 9 juillet 2007

         On est encore très loin des attentes de Salvador Capitano au niveau du recrutement (voir par ailleurs). Seuls sont arrivés deux jeunes joueurs qui ne peuvent être présentés que comme des alternatives malgré un petit passé en première division (Brown et Rivera), un joueur en provenance d’une division inférieure (Gómez) et le retour d’un ancien cadre de l’équipe (Gabriel Oyola). Un bilan bien maigre au regard des nombreux départs, mais Carlos Granero a promis que d’autres incorporations n’allaient plus tarder.

         Emanuel Giménez et Diego Garay se retrouveront peut-être ensemble à San Martin de San Juan, à moins qu’ils ne rejoignent tous deux l’ex-stéphanois Igniacio Piatti à Gimnasia (Mar del Plata) qui a également montré son intérêt pour ces deux joueurs.

         La liste originale de Capitano : Défenseurs : Álvarez (ex-Chypre), Walter Gómez (Olimpo), Julian Maidana (Banfield). Milieux : Mercier (Argentinos), Patricio Toranzo (Rafaela), Javier Villarreal (Banfield), Sebastián Carrizo (Espagne), Vilce (Tiro), Martín Andrizzi (Arsenal), Mariano Donda (Nueva Chicago), Santiago Raymonda, Matías García (San Martín - SJ -). Avants : Ismael Blanc (Olimpo), Claudio Bieler et Mauro Villegas (CAI).

¯

Mardi 10 juillet 2007

         Quatre nouveaux joueurs le même jour. Un renfort appréciable pour Capitano. Tous ont été joueurs du Racing et sont sous contrat avec le président du Racing, Jorge Petrone. Le défenseur Emanuel Loeschbor (frère de Gabriel, défenseur d’Arsenal) à joué la saison passée à Quilmes en première division, où le milieu de terrain Pablo Azcurra a dispté cinq rencontres. L’autre milieu, Matias Rinaudo, vient de faire partie de l’équipe qui a obtenu la montée en première division avec San Martin de San Juan. Enfin, l’avant Matias Manzano vient de jouer à Alumni de Villa Maria.

         Un autre “pack” de quatre joueurs est attendu dans les jours prochains. Il comprend le latéral gauche Edgardo Galindez, déja pressenti l’année dernière et qui a finalement joué à San Martin de Tucuman, le défenseur central Dante Pérez, en provenance d’Atletico Tucuman et Ferrocarril Oeste, le gardien Valentin Brasca et l’attaquant Ezequiel Miralles, qui jouait au Racing Club. Tous sont sous contrat avec le chef d’entreprise Gustavo Mascardi qui avait acquis leurs droits lorsqu’il gérait Ferrocarril Oeste en 2003.

˜

         Comme tout s’accélère au niveau du recrutement, le défenseur Julian Maidana (ex-Banfield) devrait également arriver ces jours-ci . Ce serait le premier renfort avec un grosse réputation cette saison.

˜

         Interview de Salvador Capitano (extraits) :

« Cette semaine, de nouveaux joueurs arriveront. Vous savez tous que nous sommes en discussion avec Julian Maidana. Il fau avoir les pieds sur terre. Pouvions nous avoir des joueurs plus rapidement. Il se passe que nous discutons avec des joueurs prétendus par des clubs de première division et d’autres qui attendent. Cette semaine, nous aurons l’équipe formée à environ 70%. »

Mais la base n’est pas là ?

« Oui, évidemment. Mais regardez, nous avons Oyola, Malagueño et Gill qui sont restés en défense…et Dulcich. Il y a également les jeunes joueurs. Je veux parler de Buffarini, de Pereyra,  de Quiroga, de Moreyra. Il y a aussi Reyes et Herman que nous allons promouvoir. Ce sont de très bons joueurs. Si les renforts auquel nous prétendons n’arrivent pas, il faudra aussi faire confiance à ces garçons. En ayant du temps de jeu, ils peuvent être des révélations. »

Il y a aussi des difficultés parce qu’il vous manque des joueurs pour organiser un match d’entraînement ?

« Jusqu’à cette semaine, cela ne me posait pas de problèmes. Je savais qu’il allait en être ainsi. Il y a eu des joueurs qui nous ont été offerts auxquels nous avons dit non. Cette semaine sera cruciale car six joueurs vont arriver. »

Si les joueurs qui arrivent sont seulement des alternatives, que pourra espérer le Talleres ?

« Qui que ce soit, il faudra se battre pour les premières places. On doit aspirer à cela. Il n’y aura pas d’excuses. J’ai foi en eux. »

Carlos Granero aussi ?

« Oui, comment pourrait-il en être autrement. Il s’est mis en quatre pour obtenir de bons joueurs. Si il ne voyait pas le fruit de ses efforts, il serait très énervé. »

Mais, il pense plus à un plan B, aujourd’hui ?

« Je confirme que nous allons former une équipe. Par le travail et l’organisation. »

Grondona a affirmé que ne vont pas arriver des « Boites à lettres » ?

« Sûrement. Nous voulons pas dépenser de l’argent pour dépenser. »

Qui seront les titulaires ?

« Personne n’est assuré d’être titulaire, même pas Maidana, que tout le monde dit qu’il est titulaire. Il fera partie du groupe. A personne je n’assurerais une place de titulaire, à moins que ne vienne Lionel Messi. »

˜

         Sergio Liendro (22 ans), le milieu de terrain défensif de la Juventud Antoniana, viendra faire un essai avec le Talleres.

¯

Mercredi 11 juillet 2007

         - Julian Maidana est enfin libre et plus rien ne s’oppose à ce qu’il rejoigne les rangs du Talleres. A 35 ans, il effectuera son troisième passage dans les rangs albiazul. Décidée depuis deux semaines, son incorporation n’attendait plus qu’il soit délié d’un contrat avec Banfield qui courrait jusqu’en décembre. Ayant commencé sa carrière de footballeur à All Boys, il rejoignit ensuite Gimnasia y Tiro (Salta), puis Instituto. En 1998, il rejoignit le Talleres et y resta jusqu’en 2002, accumulant les titres, jouant 101 matches et marquant 4 buts. En 2002, il part au Racing Club (11 matches), puis en Europe à Livingstone (Ecosse) (12 matches). Il reviendra ensuite au Talleres pour y disputer la saison 2003-04, y fit une bonne saison, mais ne put éviter la descente en seconde division en fin d’année. Sa carrière se poursuit en Newell’s Old Boys (2004-05, 38 matches, 3 buts), puis à Unión (2005-06, 13 matches) et Banfield (2006-07, 13 matches).

˜

         Avec l’arrivée de plusieurs nouveaux joueurs, Salvador Capitano a pu organiser un premier match d’entraînement. Dans l’équipe des titulaires figuraient : Silvio Dulcich – Néstor Cabrera (joueur des moins de 18 ans), Juan Cruz Gill, Germán Rivera, Matías Quiroga – Martín Palacio (joueur des moins de 18 ans), Sebastián Brown, Pascual Lezcano, Pablo Azcurra – Reyes (joueur des moins de 18 ans), Facundo Herman (joueur des moins de 20 ans), tandis que l’autre était composée de : Leandro Requena – José Luis Gómez, Gonzalo Gorosito, Emanuel Loeschbor, Bruno Conti – Matias Rinaudo, Sergio Liendro, Juan Galarraga, Ezequiel Barrionuevo – Javier Pastore, Matias Manzano. Les seconds battirent les premiers par 2 à 0, buts de Pastore et de Manzano. Javier Malagueño était quant à lui blessé.

˜

         Salvador Capitano a commenté qu’il lui manquait encore un gardien, un milieu défensif et deux attaquants. Le latéral Cristian Álvarez (ex- Lanús, Arsenal, San Lorenzo et Tiro Federal) est sur le point de rejoindre l’équipe. Avec lui, on attend les confirmations de deux autres joueurs qui ont déjà porté les couleurs du Talleres : Héctor Cuevas et Marcelo Bergese. Les autres noms qui circulent sont ceux du milieu Marcelo Sarmiento et des avants Hernán Peirone et Silvio Carrario.

¯

Jeudi 12 juillet 2007

         Hier, il était convenu que la préparation se continuerait à Rio Cuarto à partir de samedi, mais tout n’est pas aussi simple. En cause, les terrains d’entraînement. Il était convenu que les deux principaux clubs de la ville, Estudiantes et Atenas, mettrait à disposition leurs terrains. Mais, depuis hier, tout a changé. Dans le doute, direction Rosario où Salvador Capitano fera valoir ses contacts avec le club local.

˜

         Le prochain tournoi de nacional B commencera le 11 août prochain et finira le 14 juin 2008. la trêve estivale entre les tournois d’ouverture et de clôture aura lieu du 9 décembre au 8 février. Les règlements ne connaîtront que peu de différences avec ceux des années précédentes et le classement à la moyenne s’effectuera sur les saisons 2005-06, 2006-07 et 2007-08.

˜

         Assiste t’on à un nouveau rapprochement entre Carlos Granero, président du Talleres et Jorge Petrone, président du Racing. Les derniers transfert peuvent le laisser penser. Granero et Petrone était autrefois lié. Tous les deux avaient participé à la commission dirigée par Dossetti : Granero avait proposé ses meilleurs joueurs et avait trouvé des accords pour le financement de l’ancienne dette du club et Petrone, qui avait Dossetti comme comptable de son entreprise avait apporté un million de pesos et le contrat de plusieurs de ses joueurs. En 2002, l’association se rompit quand Julian Maidana, Mario Cuenca et Pablo Cuca ne reconnurent plus à Petrone de droits sur leurs contrats respectifs et demandèrent à Granero de s’occuper d’eux. Cinq ans plus tard, l’incident semble oublier et Petrone s’est précipiter pour aider Granero à se sortir d’un mauvais pas.

¯

Vendredi 13 juillet 2007

         Après les incorporations de plusieurs défenseurs et milieux de terrain, les recherches se resserrent. Les profils manquants concernent un gardien, un milieu défensif et deux ou trois attaquants. Concernant ces derniers, Granero devrait rencontrer Ezequiel Miralles à Buenos Aires, tandis que Salvador Capitano a rendez-vous avec Héctor Cuevas, qui vient de marquer 10 buts lors du dernier semestre pour le Racing.

˜

         Match d’entraînement. Salvador Capitano a encore doublé les entraînements hier. Dans le second, il a organisé un match où les « titulaires » ont pris leur revanche par 2 à 0 (buts de Pereyra et de Barrionuevo). Les titulaires s’alignaient dans la composition suivante : Martín Silva – José Luis Gómez, Juan Cruz Gill, Gabriel Oyola, Germán Rivera – Julio Buffarini, Sebastián Brown (puis Sergio Liendro), Ramiro Pereyra, Matías Quiroga (puis Gaspar Lezcano) – Ezequiel Barrionuevo, Roberto Moreira Aldana.

˜

         Javier Pastore ira-t-il à Huracán ? La rumeur d’un départ du jeune meneur de jeu des moins de 18 ans se fait de plus en plus pressante, bien que l’on nie qu’une proposition d’achat n’ait été faîte.

˜

         Juan Compagnucci continuera sa carrière à 9 de Julio (Rafaela), tandis que Dario Rivadero et Daniel Mustafá joueront dans le tournoi Argentino A.

¯

Samedi 14 juillet 2007

         Alors que le stage de Rosario commence aujourd’hui, le Talleres a enregistré un nouveau renfort avec Héctor Cuevas. Né le 31 août 1982, Cuevas vient de faire une bonne campagne avec le Racing (10 buts). Auparavant, il jouait à 9 de Julio de Morteros en Argentino B (40 matches, 26 buts). Le joueur qui a commencé dans la ligue de Córdoba enregistre une progression régulière et compte se battre pour obtenir une place de titulaire dans son nouveau club.

         La liste des stagiaires :

Gardiens. Silvio Dulcich, Leandro Requena et Martín Silva.

Défenseurs. José Luis Gómez, Juan Cruz Gill, Néstor Cabrera, Julián Maidana, Gabriel Oyola, Dante Pérez, Germán Rivera, Edgardo Galíndez, Gonzalo Gorosito.

 Milieux. Julio Buffarini, Martín Palacio, Juan Carlos Galarraga, Sebastián Brown, Matías Quiroga, Pablo Azcurra, Ramiro Pereyra.

 Avants. Héctor Cuevas, Ezequiel Miralles, Roberto Moreira Aldana, Matías Manzano, Emiliano Reyes, Mauro Herman.

˜

Quelques surprises à la lecture de cette liste. Trois joueurs qui ne sont pas encore formellement membres du club y figurent: Pérez, Galindez et Miralles. Tout porte à croire que leur incorporation est imminente. Il y aura également trois ou quatre absents: Matias Rinaudo, Ezequiel Barrionuevo et Javier Malagueño, tous blessés plus ou moins gravement actuellement, et le jeune Javier Pastore. Son absence prête à diverses conjectures: On dit qu’il passerait à River Plate, mais que ce dernier club le prêterait à Huracán. Un autre version, l’envoie également à River, mais pour y rester. Enfin, un prêt direct à Huracán n’est pas à exclure.

˜

 Gaspar Lezcano et Sergio Liendro, qui était à l’essai au club, ne seront pas conservés.

¯

Dimanche 15 juillet 2007

         Julian Maidana est arrivé hier à Cordoba et il a rejoint dans la foulée le stage de Rosario. « A mon âge, c’est un grand défi de rejouer au Talleres. Je ne veux rien promettre aux supporters, qui sûrement nous soutiendrons. Mais je veux leur demander de ne pas se déchirer, parce le Talleres a besoin de l’unité de tous, dirigeants, techniciens, joueurs, supporters, pour s’en sortir », a t’il déclaré. Concernant ses co-équipiers, il a admis ne pas les connaître : « Je sais qu’on formera un « mix » entre joueurs d’expérience et jeunes du club. La présaison servira à nous connaître. ». Il a finalement ajouté : « J’ai toujours voulu revenir au Talleres et terminer ma carrière là. Si cela pouvait être sur une ascension en première division… »

¯

Lundi 16 juillet 2007

         Les renforts offerts par Gustavo Mascardi, le défenseur central Dante Pérez, le latéral Edgardo Galindez et l’attaquant Ezequiel Miralles rejoindront le Talleres directement sur le stage de Rosario. Arrivée prévue dans l’après-midi pour une première prise de contact demain.

˜

         Le recrutement n’est pas terminé pour autant. Il manque un gardien pour épauler Silvio Dulcich, les jeunes Leandro Requena et Martin Silva étant jugés trop juste pour évoluer régulièrement en seconde division. Les alternatives suivies actuellement ont pour nom, Leonardo Diaz et Pablo Cavallero. Au niveau des défenseurs, les discussions continuent avec Lanús au sujet de leur défenseur latéral Leandro Alvarez. Autre défenseur, central celui-là, qui intéresse le Talleres, Luis Villalba, de River Plate, qui effectue actuellement un essai à Universidad Católica de Chile. Si cet essai n’était pas positif, il donnerait la priorité au club de Córdoba. Mais les priorités du club concernent un milieu défensif central et un attaquant. Pour le premier, les noms qui circulent sont Gastón Esmerado (Arsenal), Marcelo Sarmiento (Argentinos), Sebastián Carrizo (Independiente); pour le renfort offensif, ceux de de Hernán Peirone (San Lorenzo) et Luis Salmerón (Tigre).

¯

Mardi 17 juillet 2007

         Le latéral droit Leandro Alvarez est le 14e renfort du Talleres. Il vient de jouer à Apollón Limassol (Chypre) après avoir passé plusieurs saisons en première division à Lanús, Arsenal, San Lorenzo et Tiro Federal. Désormais, tous les postes de la défense sont fournis. La barre de douze incorporations autorisés est déjà franchie. Pour l’immédiat, Julian Maidana et Gabriel Oyola céderaient leurs droits au club. Mais comme Capitano a fait part d’avoir encore besoin de deux ou trois joueurs (un gardien, un milieu défensif central, un attaquant), il faudra rechercher d’autres artifices.

¯

Mercredi 18 juillet 2007

         Le calendrier de Nacional B est fixé. Outre le titre et les montées, les clubs de Córdoba y joueront un championnat particulier puisque les trois principales équipes (Talleres, Belgrano, Instituto) se trouvent réunis pour la première fois depuis des années. A noter que quatre équipes « descendent » de première division (Belgrano, Quilmes, Nueva Chicago, Godoy Cruz) et deux proviennent de divisions inférieures (Atl. Brown et Independiente Mendoza).

         1ere journée : (11/8) Talleres – Platense ; 2e journée (18/8) Almagro – Talleres ; 3e journée (25/8) : Talleres – Aldosivi ; 4e journée (1/9) : Talleres – Instituto ; 5e journée (8/9) :  Independiente (Mendoza) – Talleres ; 6e journée (15/9) : Talleres – Ben Hur ; 7e journée (22/9) : Quilmes – Talleres ; 8e journée (29/9) : Talleres – San Martin (Tucuman) ; 9e journée (6/10) : Nueva Chicago – Talleres ; 10e journée (13/10) : Talleres – Defensa y Justicia ; 11e journée (20/10) : Alt. Brown – Talleres ; 12e journée (26/10) : Talleres – Chacarita Juniors ; 13e journée (3/11) : Belgrano – Talleres ; 14e journée (10/11) : Talleres – Godoy Cruz ; 15e journée (17/11) : Atletico Rafaela – Talleres ; 16e journée (24/11) : Talleres – Unión (Santa Fe) ; 17e journée (27/11) : C.A.I. – Talleres ; 18e journée (1/12) : Talleres – Ferrocarril Oeste ; 19e journée (8/12) : Tiro Federal – Talleres

˜

         Bien qu’il ait à sa disposition Sebastián Brown et le jeune Juan Gallaraga, Salvador Capitano veut un joueur d’expérience pour occuper le poste de milieu récupérateur central. Son choix s’est posé sur Marcelo Sarmiento, qui a débuté au Talleres, puis avait été vendu en Bulgarie et a joué le dernier tournoi pour Argentinos Juniors. Son contrat est la propriété de Jorge Petrone qui a déjà fourni Pablo Azcurra, Matías Manzano et Matias Rinaudo. Salvador Capitano qui a déjà enregistré 14 renforts a averti: “Je ne sais pas si tous vont rester.”

˜

         Le départ de Javier Pastore pour Huracán a surpris et déçu les responsables des catégories inférieures. Celui qu’il considérait comme leur “bijou” devait être incorporé au groupe de Capitano pour préparer la nouvelle saison. C’est avec le groupe d’Huracán qu’il a rejoint le Mexique pour préparer la nouvelle saison. Preuve de sa valeur, c’est le président Carlos Babington, lui-même, qui a négocié le prêt du jeune joueur.

¯

Jeudi 19 juillet 2007

         Les recherches des pièces manquantes sont toujours la priorité de la direction du Talleres. Officiellement, il manque un gardien, un milieu défensif et un attaquant. Concernant le premier, Carlos Granero se réuni aujourd’hui avec Leonardo Diaz qui a un profil proche de ce que demande Capitano. Il vient de monter en première division avec Huracán, a commencé sa carrière à Colón et est également passé par Independiente en 2002-03. pour les joueurs de champ, Granero a pensé à deux joueurs de San Lorenzo : Walter Acevedo et Hernán Peirone. Il s’est réuni hier avec le président Rafaël Savino pour envisager des prêts. Néanmoins, la piste peirone semble avoir du plomb dans l’aile, puisque le joueur est en conflit avec son club et cherche son indépendance. Pendant ce temps-là, le meneur de jeu David Ramirez a dit son envie de venir jouer pour le Talleres. Il vient de jouer pour Ponferradino en seconde division espagnole, mais le transfert pose problème car Deportivo Italiano a 50% de son contrat et a l’intention de le monnayer en cas de prêt.

˜

         Le Talleres jouera trois matches amicaux lors de la présaison. Le premier aura lieu samedi face à Atletico Tucuman, puis mardi, il rencontra le Central Córdoba de Rosario et le vendredi 27 face à un club de première division, Newell’s Old Boys.

˜

         Les équipes de jeunes sont toutes tombées en déplacement face à Vélez Sarsfield, un des meilleurs club formateur du pays. Les moins de 20 ans ont perdu 3 – 1 (but d’Emanuel Ocón), les 18 ans par 2 – 1 (Bruno Quaranta), les 17 ans par 3 -1 (Victor Peralta).

˜

         L’AFA a pris la décision de modifier certaines règles concernant l’organisation des rencontres de ses championnats. La première, et la plus spectaculaire, est l’interdiction pure et simple des déplacements des supporters visiteurs dans les championnats “de promotion”, c’est à dire, la Nacional B (seconde division), les Primera B, C et D. Cette mesure est prise pour un an. En première division qui échappe à cette mesure, il sera toutefois interdit de vendre plus de 50% des places des secteurs réservé aux supporter adverses.

¯

Vendredi 20 juillet 2007

         Match d’entraînement. Salvador Capitano a organisé hier un match d’entraînement avec les joueurs qu’il a sous la main. L’adversaire était une équipe de jeunes locale. Capitano a aligné l’équipe suivante: Silvio Dulcich – José Luis Gómez, Julian Maidana, Leandro Álvarez, Germán Rivera – Julio Buffarini, Sebastián Brown, Pablo Azcurra, Matías Quiroga – Ramiro Pereyra (remplacé par Mauro Herman) - Roberto Moreira Aldana. D’autres joueurs dont les nouveaux: Dante Pérez, Edgardo Galíndez, Matías Manzano, Ezequiel Miralles et Héctor Cuevas ont joué dans une autre rencontre.

˜

         La réunion prévue hier avec Léonardo Diaz a été repoussée à aujourd’hui. Valentin Brasca, le gardien qui partage depuis plusieurs jours l’entraînement du Talleres n’a toujours pas été confirmé comme étant un possible renfort. En l’absence de tout recrutement au poste de gardien, Silvio Dulcich, l’un des survivants de l’équipe de l’année passée, continue de jouer le role de n°1, ce qui n’est pas pour lui déplaire.

˜

         Deux nouveaux noms sont venus gonfler l’effectif du Talleres : le jeune meneur de jeu de Boca Juniors, Jonathan Artura qui a failli incorporer Instituto l’année dernière est l’un de ceux-ci, l’autre est plus surprenant puisqu’il s’agit de Sergio Liendro, pourtant recalé la semaine dernière par Capitano. Mais devant les difficultés à obtenir un milieu défensif d’expérience, il pourrait être finalement retenu. Pourtant, les noms n’arrêtent pas d’arriver. Les propositions ne manquent pas et il faut reconstruire une équipe décimée à 90% après l’année calamiteuse qu’elle vient de vivre. Le dernier en date, Yovanny Arrechea, avant colombien, dont le nom avait déjà circuler sous la direction de Gareca. Mais, finalement, le technicien avait choisi Oscar Villareal qu’il avait eu sous ses ordres à l’étranger.

¯

Samedi 21 juillet 2007

         Match amical: Talleres – Atletico Tucuman       0 – 2

         But: Gastón Leva (14e), Luis Miguel Rodriguez

Talleres : (1ere mi-temps) Silvio Dulcich – José Luis Gómez, Juan Cruz Gill, Leandro Alvarez, Germán Rivera – Julio Buffarini, Sebastián Brown, Martín Palacio, Matías Quiroga – Ramiro Pereyra – Mauro Herman.

(2e mi-temps) : Valentín Brasca – Néstor Cabrera, Dante Pérez, Germán Rivera, Edgardo Galíndez – Julio Buffarini, Sebastián Brown, Gonzalo Gorosito, Matías Manzano – Héctor Cuevas, Ezequiel Miralles.

Atletico Tucuman: (équipe de départ) Gustavo Pérez – Daniel Molina, Andrés Bressán, Martín Martos, César Montiglio – Diego Erroz, Pablo Hernández, Alfredo Ramírez Silva – Claudio Sarría - Carlos Paratore, Gastón Leva.

         Drôle de match. Il s’agissait plutôt d’une scéance d’entraînement avec adversaire avec, semble-t-il, des consignes à respecter qui empêche de réellement juger de la valeur de l’équipe. Aux absents du stage, se sont ajoutès Julian Maidana et Roberto Moreyra (jugés trop courts physiquement) et Pablo Azcurra (contracture).

¯

Dimanche 22 juillet 2007

         Interview de Salvador Capitano (extraits):

Que retirez-vous de positif de l’essai ?

“Beaucoup de choses, parce que les joueurs ont répondu avec efficacité... C’est l’attitude à laquelle je prétends.”

Comment jugez-vous le domaine physique ?

“les joueurs sont encore marqués par les exigences du travail physique, cela est logique. Et après le match, nous avons encore un nouvel entraînement musclé. Nous ne pouvons pas beaucoup nous comparer avec Atletico Tucuman, parce qu’ils ont déjà terminé leur pré-saison et nous rende deux semaines de travail...”

         Il a également signalé qu’il avait encore besoin de six joueurs de plus. Si ceux-ci arrivent le Talleres enregistrera un petit record avec 22 nouveaux joueurs, soit deux équipes au complet. Ce qui laisse très loin derrière, les exigences de Saporiti, mais l’équipe n’avait pas subi une telle saignée à l’inter-saison.

˜

         Javier Malagueño qui a récupéré de son indisposition, doit se joindre aujourd’hui au stage de Rosario. Mais, il aurait en poche une offre d’un club de seconde division espagnole et du côté du Talleres, on a réactivé la piste Carlos Galván (ex-Banfield).

˜

         Marcos Argüello, le gardien du tournoi de clôture 2005-06 est à Córdoba et se forme avec la division locale du Talleres. Revenu après son prêt la saison dernière à Guarani (Paraguay), il est sous contrat avec la “T” jusqu’en juin 2008. Avec Dulcich, Requena, Silva et Brasca, Capitano dispose donc de cinq gardiens, ce qui ne l’empêche pas de toujours rechercher un titulaire.

¯

Lundi 23 juillet 2007

         David Ramirez est-il proche du Talleres ? Le milieu de terrain offensif (ex-Ferrocarril Oeste et Olimpo) a donné son accord pour rejoindre le club de Córdoba. Mais tout se complique car 50% de son contrat est détenu par le Deportivo Italiano et ce club prétend y trouver son compte. Même dans le cas d’un prêt, il réclamerait un dédommagement qui est jugé très excessif par la direction. D’autres incorporations sont attendus pour les prochains jours.

˜

         Le cas Pastore soulève quelques passions à Córdoba et Granero a été obligé de s’expliquer : “Il a une autorisation que je lui ai donné pour 30 jours pour se former avec Huracán. Il existe la possibilité de signer une convention de prêt”. Rappelons qu’Huracán vient d’accéder à la première division et prépare sa saison au Mexique.

¯

Mardi 24 juillet 2007

         Match Amical: Newell’s Old Boys – Talleres     1 – 0

         But: Nicolas Spolli (2e mi-temps)

Talleres: (1ere mi-temps – 40 minutes) : Valentin Brasca – José Luís Gómez, Julian Maidana, Leandro Alvarez, Germán  Rivera – Julio  Buffarini, Sebastián Brown, Pablo Azcurra, Matias Quiroga; Ramiro Pereyra; Héctor Cuevas.

         (2e mi-temps – 30 minutes) : Leandro Requena – Juan Cruz Gill, Gabriel Oyola, Leandro Alvarez, Edgardo Galíndez – Julio Buffarini, Sebastian Brown, Pablo Azcurra, Matias Quiroga; Facundo Hermán, Roberto Moreyra.

Newell’s : Marcos Gutiérrez – Aguilar, Nicolas Spolli, Re, Lucero – Bernardello, Seri, Claudio Husain, Donnet – Torres, Da Silva.

         Face à une équipe de 1ere division qui n’a pas hésiter à aligner tous ses titulaires disponibles, le Talleres n’a pas démérité. En 1ere mi-temps, l’équipe titulaire du Talleres a montré sa solidité défensive, parvenant à garder ses buts inviolés. Devant, Cuevas, un peu isolé a montré que son intégration n’était pas encore faîte. En seconde mi-temps, Capitano modifiait sa défense en faisant rentrer Requena, Gill, Oyola et Galindez et en alignant devant les jeunes Herman et Moreyra. Cette nouvelle composition ne se montra pas si loin de sa devancière et ne fut pris en défaut que sur un coup franc. Pendant ce temps, Oste dirigeait les remplaçants (Silvio Dulcich – Juan Cruz Gill, Gabriel Oyola, Dante Pérez, Edgardo Galíndez – Juan Palacio, Juan Galarraga, Gorosito, Matias Manzano – Jonathan Artura, Ezequiel Miralles.), qui disputait une autre rencontre contre leurs homologues de Newell’s sur un seule mi-temps.

˜

Julian Maidana, le joueur le plus expérimenté que le Talleres ait recruté cette saison jouera certainement un rôle qui dépassera celui d’un simple capitaine auprès de ces coéquipiers. Il a déjà fixé un objectif minimum : 55 points (comme lors de la saison 2005-06) pour ne pas souffrir des résultats de l’année passée (26 points seulement en 38 rencontres). Les autres renforts ont tous un discours qui montre leurs ambitions et leurs espoirs.

˜

         Alexis Cabrera est le 15e renfort du Talleres et devrait s’ajouter demain aux entraînements de Capitano. Il a joué la saison passé à Villa Mitre de Bahia Blanca. Ce milieu défensif central a commencé sa carrière à San Lorenzo et a également joué pour la C.A.I. de Comodoro Rivadavia et pour Olimpo.

˜

         Le défenseur Daniel Mustafá continuera sa carrière à Ben Hur de Rafaela, Damian Felicia a reçu une offre de Sportivo Patria de Formosa et Dario Rivadero irait à Guarni Antonio Franco.

¯

Mercredi 25 juillet 2007

         Pablo Rolón, le milieu de terrain de l’équipe des moins de 17 ans, a laissé une bonne impression au sélectionneur, Hugo Tocalli. Celui-ci l’a présélectionné pour préparer le mondial de la catégorie en Corée du Sud, le mois prochain. Rolón avait été le premier sélectionné de l’ère Granero au Talleres et le premier joueur repéré par Saint Etienne.

˜

         Alexis Cabrera a rejoint le stage du Talleres hier en fin d’après-midi.

˜

A deux semaines du début des compétitions, la Futbolistas Argentinos Agremiados (FAA) a prévenu l’AFA et les clubs que si il voulait utiliser leurs renforts, il devrait être à jour des salaires et droits d’images envers les joueurs de l’année passée. Particulièrement visés, les clubs de Córdoba, dont le Talleres, ont demandé confirmation de la teneur de ces dettes.

¯

Jeudi 26 juillet 2007

         Match Amical : Talleres – Central Córdoba                 0 – 2

         Buts: López, Canuto

Talleres: (1ere mi-temps) Leandro Requena – José Luis Gómez, Juan Cruz Gill, Dante Pérez, Edgardo Galíndez - José Novole (joueur à l’essai qui ne sera certainement pas conservé), Juan Galarraga, Alexis Cabrera, Martín Palacio - Jonhatan Artura, Matías Manzano.

         (2e mi-temps) Silvio Dulcich – Leandro Alvarez, Julián Maidana, Gabriel Oyola, Germán Rivera – Julio Buffarini, Javier Malagueño, Pablo Azcurra – Ramiro Pereyra, Ezequiel Miralles, Matías Quiroga.

Central Córdoba: Diego Pave – Zarachio, Juan Taborda, Gómez Bara, Mansilla – Guillermo Farre, Diego Delmastro, Damián Canuto, Matías Caserio – Julio Montedoro, Javier López.

         Que valent ces matches amicaux? Capitano avait décidé d’aligner en 1ere mi-temps son équipe réserve face à une équipe de Primera B metropolitana (3e divison AFA). Cette dernière se montra plus solide, plus physique et plus en rythme. Elle concrétisaait justement sa supériorité par un but en fin de mi-temps. En seconde, Capitano decida de passer à une formation plus offensive en 4-3-3 avec les titulaires cette fois, mais cueillie à froid dès les premières minutes par un nouveau but, elle ne montra pas beaucoup plus, la liaison entre les lignes, surtout entre milieux et attaquants, étant souvent inexistante.

˜

Humberto Grondona a fait le point sur les dernières négociations en cours. Concernant le gardien demandé par Capitano, il est sur le point d’intégrer le groupe, mais le directeur sportif s’est refusé à révélé son nom. Tout laisse cependant à penser qu’il s’agit de Leonardo Diaz (ex-Huracán). Pour le reste, “Au cours de cette semaine ou prochainement, nous nous déciderons en ce qui concerne l’attaquant et le milieu de terrain”. Il n’est pas exclu non plus qu’un autre défenseur central (Carlos Galván ?) soit également ajouté.

¯

Vendredi 27 juillet 2007

         Nueva Chicago commencera la prochaine saison du championnat avec 20 points de moins. Cette sanction a été prise après la mort d’un supporter le 25 juin dernier lors du match retour de promotion contre Tigre. Autres équipes sanctionnées: Almirante Brown qui avec 18 points de handicap aura beaucoup de mal à se maintenir et Almagro qui  devra compter 3 points de moins à son total. Avant le début de la compétition, le classement à la moyenne, qui détermine les descentes, mais également les barrages de promotion, se présente ainsi:

 

 

Equipes

moyenne

saison 05/06

saison         06/07

saison 07/08        

Total points

Nombre de Matches

1

Godoy Cruz

1,658

63 pts

-

-

63 pts

38

2

Belgrano

1,631

62 pts

-

-

62 pts

38

3

Platense

1,605

-

61 pts

-

61 pts

38

4

Atletico Rafaela

1,592

53 pts

68 pts

-

121 pts

76

 

Chacarita Juniors

1,592

60 pts

61 pts

-

121 pts

76

6

Defensa y Justicia

1,421

51 pts

57 pts

-

108 pts

76

7

Unión

1,355

46 pts

57 pts

-

103 pts

76

8

Almagro

1,250

52 pts

46 pts

-3 pts

95 pts

76

9

Aldosivi

1,223

48 pts

45 pts

 

93 pts

76

10

C.A.I.

1,171

44 pts

45 pts

-

89 pts

76

11

San Martin (Tucuman)

1,157

-

44 pts

-

44 pts

38

12

Ben Hur

1,131

50 pts

36 pts

-

86 pts

76

 

Instituto

1,131

-

43 pts

-

43 pts

38

14

Ferrocarril Oeste

1,078

43 pts

39 pts

-

82 pts

76

15

Talleres

1,072

55 pts

26 pts

-

81 pts

76

16

Tiro Federal

1,026

-

39 pts

-

39 pts

38

17

Nueva Chicago

0,894

54 pts

-

-20 pts

34 pts

38

18

Quilmes

0

-

-

-

0

0

 

Independiente (Riv.)

0

-

-

-

0

0

20

Almirante Brown

-18

-

-

- 18 pts

-18 pts

0

 

¯

Samedi 28 juillet 2007

         Match Amical : Talleres – Boca Unidos (Corrientes)  1 – 1

         Buts: Pablo Motta (16e, Boca), Ezequiel Miralles (23e, Talleres)

Talleres: Silvio Dulcich – José Luis Gómez, Julián Maidana, Leandro Álvarez, Germán Rivera – Julio Buffarini, Sebastián Brown, Alexis Cabrera, Matías Quiroga – Ezequiel Miralles (puis Ramiro Pereyra), Héctor Cuevas.

Boca Unidos: Torresagasti - González, Giovenale, Ricardone – Gómez, Franco Amaya, Gamarra, Pablo Motta – Norberto Fernández – Padilla, Rojas.

         Dernier match amical du stage de Rosario, disputé en deux fois 30 minutes. Le Talleres a montré davantages de progrès que lors des autres matches. A noter également le bon comportement de la réserve qui a battue son homologue 3 à 0 (buts de Roberto Moreyra (2) et Matias Manzano) dans la formation suivante: Valentín Brasca – Alexis Cabrera, Juan Cruz Gill, Dante Pérez, Edgardo Galíndez - Matias Manzano, Martín Palacio, Pablo Azcurra, Ramiro Pereyra – Roberto Moreyra Aldana, Jonathan Artura.

         Salvador Capitano: “Ce fut une très bonne présaison, bien qu’il reste beaucoup de choses à faire. La semaine qui vient, nous travaillerons sur la vitesse, car jusqu’à présent, nous avons fait des exercices physiques très durs.”. Concernant le match: “Nous avons fait une bonne première mi-temps. L’équipe a joué plus libéré et nos avons été plus souvent face au but adverse. Cela est positif.”

˜

Iván Borghello est le nouvel attaquant du Talleres. Né le 21 janvier 1983, à Parana, il a été formé dans les équipes de jeunes de Newell’s Old Boys, avant d’apparaître dans l’équipe professionnelle, avec laquelle il a gagné le championnat d’ouverture 2004 (5 buts). Il fut ensuite transféré à Santos Laguna de México, une filiale de Newell’s, où il a joué deux ans. Par ailleurs, les négociations continuent avec le gardien Leonardo Diaz (ex-Colón, Huracán et Independiente).

˜

         Un joueur arrive, un autre s’en va. Javier Malagueño jouera en Europe dans le club d’Iraklis (Grèce). Il y sera prêté pour une année. Le joueur avait déjà failli s’en aller en janvier dernier lorsqu’il s’était rendu à Saint Etienne, où Omar Da Fonseca lui avait fait part de l’intérêt que lui portait les clubs de Guingamp et de Tours. Il n’avait pas donné suite préférant à l’époque tenter de participer au redressement du Talleres.    

¯

Dimanche 29 juillet 2007

         L’arrivée d’Iván Borghello est annoncée pour mardi prochain. Ce même jour, la direction tiendra une conférence de presse pour présenter l’équipe.

¯

Lundi 30 juillet 2007

         Si la campagne de recrutement ne diffère pas tellement des précédentes par le nombre, elle est bien loin en ce qui concerne la renommée des joueurs. Pas de Garay, de Ceballos ou Leguizamon, mais beaucoup de jeunes joueurs ou de joueurs venant de divisions inférieures en pleine progression. Faisons le point:

Nom

Age

Club précédent

Matches 06/07

Buts

Gardien

 

 

 

 

Brasca Valentin

20

River Plate

0

0

Défenseurs

 

 

 

 

Alvarez Leandro

26

Apollon Limassol (Chypre)

13

0

Galindez Edgardo

24

Aldosivi/San Martin (Tucuman)

9

0

Gómez José Luis

21

Juniors

28

0

Maidana Julian

35

Unión/Banfield

23

1

Oyola Gabriel

24

Alajuelense (Costa Rica)

2

0

Pérez Dante

26

Central Córdoba (Rosario)

25

0

Rivera Germán

20

Newell’s Old Boys

7

1

Milieux

 

 

 

 

Artura Jonathan

20

Universad (Equateur)

6

1

Azcurra Pablo

21

Quilmes

4

0

Brown Sebastián

21

Banfield

12

0

Cabrera Alexis

25

Villa Mitre

28

2

Manzano Matias

21

Alumni

9

1

Rinaudo Matias

20

San Martin (San Juan)

7

1

Avants

 

 

 

 

Borghello Ivan

24

Santos Laguna

23

7

Cuevas Héctor

26

Racing Nueva Italia

16

9

Miralles Ezequiel

24

Racing Club

6

0

         Ce bilan mérite quelques précisions: les statistiques prises en compte pour 2006/07 ne concernent que celles des équipes première des clubs concernées. Lorsque le joueur a connu deux clubs au cours de la saison, ses résultats dans ces deux clubs sont pris en compte.

˜

         Le départ de Javier Malagueño en Grèce a surpris Carlos Granero qui n’était pas au courant. Toutefois, les rapports entre le joueur et le président se sont détériorés depuis qu’en décembre dernier, Granero ait décidé de vendre le joueur pour combler le déficit du club. Cette opération ne s’est pas faite, Javier montrant alors son attachement au club en demandant à participer au tournoi de clôture. Alors qu’à l’intersaison, il était l’un des rares joueurs de la saison précédente à rester au club, il déroute tout le monde en rejoignant l’Europe sans autorisation, ni avertissement. Autre cas, celui de Javier Pastore, qui semble donner satisfaction aux dirigeants d’Huracán, et qui pourrait continuer dans ce club. Il devra tout d’abord signer un contrat professionnel avec le Talleres, avant que ne soit envisagé son prêt.

¯

Mardi 31 juillet 2007

         Le retour de l’équipe à Córdoba a été l’occasion de présenter à la presse les 17 renforts du Talleres. Capitano s’est dit satsfait du travail physique accompli lors du stage de Rosario. Avec l’arrivée de Borghello, le secteur “avants” est pour lui au complet. Il réclame toujours l’arrivée d’un gardien titulaire (Leonardo Diaz ?) bien qu’il en dispose de cinq dans l’effectif (Dulcich, Brasca, Requena, Silva, Argüello), un défenseur central (Carlos Galvan) et un ou deux milieux défensifs. La présentation de l’équipe a été aussi l’occasion de présenter les réfections faites au siège du club. En outre, la Boutique est remise actuellement en peinture et les travaux y sont bien avancés. Enfin, le club devrait mettre en route une procédure visant à récupérer le terrain de 24 hectares, en partie loué à la ville, en partie squatté.

¯

Mercredi 1er août 2007

         Match Amical: Talleres – Alumni     1 – 1

         Buts: Ramiro Pereyra (9e, Talleres), Luciano Ceballos (13e, Alumni)

Talleres: Valentin Brasca – José Luis Gomez (Gabriel Oyola, 18e), Julián Maidana, Leandro Álvarez, Germán Rivera – Julio Buffarini, Sebastián Brown, Pablo Azcurra,  Matias Quiroga – Ramiro Pereyra (Mauro Herman, 64e) – Héctor Cuevas      

         Remplaçants: Talleres – Alumni       1 – 0

         But: Roberto Moreyra

Talleres: Silvio Dulcich – Néstor Cabrera, Dante Perez, Gonzalo Gorosito, Edgardo Galíndez – Martin Palacio, Sebastián Brown, Juan Galarraga, Matías Manzano – Roberto Moreira, Mauro Herman.

         Cinquième match amical et toujours pas de victoire pour le Talleres. Le constat a été criant. Autant l’équipe s’est montrée plus assurée, autant Héctor Cuevas s’est retrouvé trop isolé en attaque. Borghello et Miralles avaient été laissés avec un programme, tous deux étant jugés trop juste physiquement. La bonne nouvelle vient de la nouvelle dimension prise par les jeunes (Buffarini, Quiroga et le meilleur d’entre eux sur ce match, Pereyra).

˜

La situation du jeune Javier Pastore à Huracán pourrait être résolue par un prêt payant et sans option d’achat. La solution satisferait l’organisme fiduciaire qui contrôle la gestion du Talleres.        

¯

Jeudi 2 août 2007

         Franco Dolci est le 18e renfort enregistré par le Talleres. Le joueur de 23 ans arrive en prêt avec option d’achat. Ayant débuté à l’Universidad Católica de Chile où il joua deux années dans les équipes de jeunes, il intégrera ensuite Matienzo de Monte Buey. La suite de sa carrière se passera en France. Il rejoindra Nice, où il joue pendant deux ans et demi. Prêté à Bastia la saison précédente, il revient aujourd’hui en Argentine. Ayant reçu une offre d’un club de Buenos Aires, il la repousse à la vue d’un document où il était décrit comme “le plus grand intérieur du pays” . “Je crois que le plus grand ne mérite pas d’être en seconde division, mais en première”, dit-il. Dès lors, il privilègirea la proposition du talleres qui lui permet de se rapprocher de sa famille. Joueur polyvalent, il peut occuper tous les postes du milieu de terrain, que ce soit offensivement ou défensivement.

¯

Vendredi 3 août 2007

         La question des derniers renforts est revenu sur le tapis à une semaine de la reprise du championnat, d’autant que le Talleres a déjà enregistré 18 renforts et que si les dernières demandes de Capitano étaient satisfaites, on arriverait à 21. L’organisme fiduciaire avait fixé à 12 le nombre maximum de renforts. Bien que l’on ait vu que l’année dernière, il ait autorisé un dépassement de ce nombre limite, il faudra certainement avoir recours à un artifice et qu’un certain nombre de joueurs cèdent leurs droits aux club pour ne pas être décomptés. Pour les derniers renforts, Humberto Grondona a fait le point:

         Pour le poste de gardien, l’unique joueur visé par le club est Leonardo Diaz, mais ses demandes salariales ont jusqu’ici bloqué les négociations. Le Talleres a fait une nouvelle offre qu’il estime “très bonne”. En cas de refus, il se murmure que le club aurait deux autres pistes: Joaquín Irigoytía et Damián Grosso.

         Pour celui de milieu défensif, les négociations avec David Ramirez ne butte plus que sur l’accord de son club Sportivo Italiano, détenteur de 50% de ses droits. Grondona et Granero devrait rencontrer son président lundi prochain.

         Enfin, pour le poste de défenseur central devenu indispensable depuis le départ de Malagueño, Grondona a été catégorique: “Le joueur sur lequel nous sommes est Carlos Galván et nous l’attendons.”

¯

Samedi 4 août 2007

         Match Amical: Talleres – Sportivo Patria de Formosa          1 – 3

         Buts: Cecci, Espíndola (2) (SP); Cuevas (T).

Talleres : Silvio Dulcich (Valentin Brasca, 46e) – Gabriel Oyola (Juan Cruz Gill, 46e), Leandro Álvarez, Julian Maidana (José Luis Gómez, 46e), Germán Rivera (Edgardo Galíndez, 46e) – Julio Buffarini (Franco Dolci, 46e), Sebastian Brown (Cristian Basualdo, 46e), Pablo Azcurra (Alexis Cabrera, 46e), Matias Quiroga (Ramiro Pereyra, 46e) - Ivan Borghello (Ezequiel Barrionuevo, 46e), Héctor Cuevas.

Sp. Patria : Ayala – Mansanelli, Caldiero, Espinosa, Luján – Rivadero, Aragón, Miranda, Condorí – Cecci, Espíndola.

         Inquiétant. L’équipe, qui était censée être celle des titulaires a donnée en première mi-temps un bien pâle image. Seul Pablo Azcurra et Matias Quiroga ont montré quelques velleités offensives.  Joué à 10 h du matin à la Boutique, le Talleres a été pris à froid et les faiblesses défensives ont permis à l’adversaire de mener non sans le meriter par 2 à 0 à la mi-temps. En seconde mi-temps, les remplaçants firent mieux. Cuevas trouvant enfin l’ouverture sur une passe de Barrionuevo. A noter dans l’équipe adverse, la présence de plusieurs joueurs de la province de Córdoba :  Dario Rivadero (ex-Talleres), Luis Lujan (ex-Racing), Ariel Mansanelli (ex-Atletico Carlos Paz), Juan Pablo Miranda et Matias Espindola (ex-Instituto).

˜

         Le 19e renfort du Talleres est Cristian Ariel Basualdo, un milieu de terrain défensif, qui a joué à Unión de Santa Fe et l’année passée en Gimnasia y Esgrima (Jujuy). Son arrivée fut pour le moins rocambolesque. Dans la journée de jeudi, il vient à Córdoba pour finaliser à la demande de son agent un contrat avec... Instituto. Ce même agent le contacte alors qu’il était en route et l’informe que le transfert à Instituto ne serait pas possible parce qu’il ne serait pas arriver à un accord. Il l’informe également qu’il y aurait des possibilités du côté du Talleres. Le lendemain, il se réunit avec Carlos Granero et en deux heures l’affaire est réglée. Depuis, il a déjà participé à un entraînement et été aligné ce matin dans le match amical. Rarement, une incorporation n’a été aussi rondement menée.

˜

         Le jeune Pablo Rolón, 17 ans, a été convoqué par l’entraîneur national pour participer au mondial de la catégorie qui se déroulera en Corée à partir du 18 août. Le jeune n’a pas encore joué avec l’équipe première, mais il a déjà été convoqué par Capitano pour participer au dernier match de la saison dernière, où il est resté sur le banc.

¯

Dimanche 5 août 2007

         A la suite du match amical de la veille, Capitano a demandé avec insistance qu’un arrière central supplémentaire soit recruté. Une incorporation qu’il juge vitale. Au niveau des gardiens, Marcos Coronda, 27 ans, ex-joueur du Racing de Ollavaria, est à l’essai depuis la veille.

¯

Lundi 6 août 2007

         Dernière ligne droite avant le début du championnat. Capitano a insisté sur l’enrôlement d’un autre défenseur central. Gabriel Oyola n’a pas atteint sa plénitude physique qu’il montrait en 2005-06, Julian Maidana n’a que trois semaines d’entraînement derrière lui et Javier Malagueño est parti en Grèce. Pour l’heure deux joueurs sont testés à l’entraînement. Le Gardien Marcos Coronda et le défenseur central colombien, Eder Arias, 24 ans, 1m88, qui a débuté chez les jeunes de l’America Cali, puis est passé par Cortulúa, Pereira y Depor Fútbol Club (clubs de seconde division colombienne).

˜

         Pablo Rolón a rejoint l’équipe nationale des moins de 17 ans à Buenos Aires, où ils doivent préparer le mondial de la catégorie.

¯

Mardi 7 août 2007

         Un de plus. Le défenseur central de Lanús, Néstor Moiraghi est un des trois joueurs à l’essai cette semaine.

˜

         Ivan Dragojevich va-t-il réintégrer l’effectif du Talleres. Le milieu de terrain défensif qui se formait avec Defensa y Justicia pourrait voir son contrat de prêt annulé en raison d’une blessure non guérie. Dans ce cas, il verrait son contrat avec le Talleres automatiquement renouvellé.

˜

         Le cas Pastore (suite). Des déclarations de Javier Pastore à la presse (“Je suis très heureux d’avoir signé dans ce club”) ont alerté le juge Carlos Tale, qui a demandé à l’organisme fiduciaire qui contrôle la gestion du Talleres de s’opposer à tout transfert à Huracán auprès de l’AFA. Le juge craint qu’en l’absence de toute demande de ce club, il puisse quitter le Talleres sans contrepartie financière. Il a cité le jeune joueur à comparaître pour le 21 août et n’exclu pas de citer à comparaître Salvador Capitano, pour lui demander pourquoi il a écarter Pastore de son groupe.

¯

Mercredi 8 août 2007

         Comme chaque année, les habilitations sont attendues avec impatience à la veille du premier match de la saison, surtout les transferts internationaux qui causent souvent quelques soucis. Cette année, sont concernés Leandro Alvarez (Chypre), Ivan Borghello (Mexique) et Franco Dolci (France), tous trois sont pressentis pour intégrer l’équipe type samedi.

˜

         Toujours dans l’attente d’un arrière central, d’un gardien et peut-être d’un attaquant supplémentaire, le Talleres a vu disparaitre la piste menant à Carlos Galván (Banfield) qui vient de signer à Universitario de Perú. Outre les joueurs à l’essai, les regards se tournent maintenant vers le gardien de Quilmes, Damián Grosso, un défenseur de Vélez Sarsfield et l’attaquant de San Lorenzo, Hernán Peirone.

¯

Jeudi 9 août 2007

         Match d’entraînement. Salvador Capitano, qui a joué tous les matches amicaux avec une formation en 4-4-2 (ou 4-3-1-2), a innové toute cette semaine en faisant évoluer son équipe en 3-4-1-2. une évolution qu’il explique par la necessité qu’a l’équipe à savoir jouer dans tous les systèmes de jeu. Hier, Capitano alignait en première mi-temps: Dulcich; Maidana; Álvarez y Rivera; Buffarini, Basualdo, Cabrera y Quiroga; Azcurra; Cuevas y Borghello. En seconde mi-temps, il fit rentrer Brasca, Gómez, Oyola et Miralles et a terminer l’exercice avec trois avants en 3-4-3. Héctor Cuevas s’est montré particulièrement à son aise en marquant deux buts.

˜

         19 arrivées, 19 départs. C’etait peut-être une révolution nécessaire après la saison pénible qu’a connu le club. L’année dernière, il avait formé un groupe de joueurs qui avaient, de par leur renommée, la capacité de jouer pour les premières places du championnats. Sont ainsi venus Diego Garay, Victor Piriz Alvès, Ricardo Gareca comme entraîneur où d’autres encore qui avaient certainement leur place dans une équipe de première division. On sait ce qu’il est advenu, ces joueurs “prestigieux” étant finalement obligés de combattre pour ne pas descendre.

         Cette année, le Talleres a manifestement choisi un chemin tout différent. On a fait confiance et conserver la base des jeunes joueurs (Julio Buffarini, Matias Quiroga, Ramiro Pereyra) et on y ajouté quelques joueurs d’expérience (Julian Maidana, Germán Rivera ou Ivan Borghello). Mais la principale caractéristique de ce recrutement est l’arrivée de jeunes joueurs ambitieux, dont certains ont cotoyé la première division et d’autres viennent de divisions inférieures et ne demandent qu’à progresser. Les jeunes du club n’ont pas été oublié puisque Leandro Requena, Juan Gallaraga, Martin Palacio, Roberto Moreyra Aldana ou Facundo Hermán partage l’entraînement du groupe professionnel. Il ne manque guère que Javier Pastore, dont on espère qu’il ré-intègre rapidement le club. Tous ces éléments seront-ils suffisant pour remonter rapidement le club à son juste niveau ? De toute façon, les “noms” ne garantissent rien, on en a eu la triste expérience.

         Arrivées. Valentín Brasca (gardien), Dante Pérez, Edgardo Galíndez, Julián Maidana, Germán Rivera, Leandro Alvarez, José Luis Gómez, Gabriel Oyola (défenseurs). Matías Rinaudo, Alexis Cabrera, Sebastián Brown, Cristian Basualdo, Franco Dolci, Pablo Azcurra (milieux de terrain). Matías Manzano, Jonathan Artura, Ezequiel Miralles, Héctor Cuevas, Iván Borghello (attaquants).

Départs. Diego Pozo (Instituto), Javier Malagueño (Irakis, Grèce), Nicolás Medina (Gimnasia La Plata), Diego Ceballos (Quilmes), Arnaldo Espíndola (au Paraguay), Agustín Correa, Víctor Píriz Alves, Emanuel Giménez (Gimnasia Jujuy), Diego Garay, Oscar Villarreal, Damián Felicia, Juan Compagnucci, Lautaro Trullet (Chacarita Juniors), Bruno Conti, Fernando Godoy, Claudio González (Juniors), Pablo Mannara (Platense), Leonardo Baroni.

¯

Vendredi 10 août 2007

         A partir de ce midi, les joueurs se retrouveront à la Boutique pour rejoindre un hôtel de Carlos Paz afin de préparer au calme le match de demain contre Platense. Salvador Capitano a convoqué un groupe de 19 joueurs (18 seront sur la feuille de match). L’équipe du début devrait être celle vue à l’entraînement cette semaine, à savoir: Silvio Dulcich – Leandro Alvarez, Julian Maidana, Germán Rivera – Julio Buffarini, Cristian Basualdo, Alexis Cabrera, Matias Quiroga – Pablo Azcurra – Iván Borghello, Héctor Cuevas. Les autres, candidats à une place sur le banc, sont: Valentin Brasca, Gabriel Oyola, Juan Cruz Gill, José Luis Gómez, Sebastián Brown, Ezequiel Barrionuevo, Ramiro Pereyra et Ezequiel Miralles. 5 joueurs seulement opérait l’année dernière pour le Talleres  (Dulcich, Pereyra, Gill et les deux jeunes qui font déjà figure de vétérans, Buffarini et Quiroga.)

˜

Le recrutement du gardien Leonardo Diaz est encore possible et les négociations ne sont pas fermées, du moins pas par le joueur, qui a affirmé que si il avait plusieurs propositions, il n’avait pas fermé la porte au Talleres et attendait des nouvelles.

˜

         Carlos Granero a levé l’incertitude concernant la possibilité d’utiliser tous les renforts dès le premier match en négociant un accord avec la FAA (Futbolistas Argentinos Agremiados) sur la question des dettes de la saison passée.

¯

Samedi 11 août 2007

         Tournoi d’Ouverture (1ere journée): Talleres – Platense                  2 – 4

         Stade Olimpico de Córdoba – arbitre: Cristian faraoni – 15.000 spectateurs environ

         Buteurs: Talleres: Iván Borghello (60e), Ezequiel Miralles (83e), Platense: Daniel Vega (7e), Martin Madrid (39e), Federico Barrionuevo (69e), Pablo Mannara (78e)

Talleres: Silvio Dulcich – Leandro Alvarez, Julián Maidana, Germán Rivera – Julio Buffarini, Alexis Cabrera (Ramiro Pereyra, 46e), Cristian Basualdo, Matias Quiroga (Ezequiel Miralles, 60e) – Pablo Azcurra (Ezequiel Barrionuevo, 74e) – Héctor Cuevas, Iván Borghello. Joueurs non entrés: Leandro Requena (g), Gabriel Oyola, José Luis Gómez, Juan Cruz Gill. Entraîneur: Salvador Capitano.

Platense: Alejandro Migliardi – Héctor Banegas, Adrián González, Osvaldo Barsottini – Pablo Mannara, Enrique Alvarez (Guillermo Báez, 64e), Ramón Rojas, Jorge Ribolzi – Martin Madrid (Matias Giacopuzi, 79e) – Federico Barrionuevo (Gonzalo Torres, 83e), Daniel Vega. Joueurs non entrés: Abraham (g), Federico Rigoni, Santiago Frean, Lucas Concistre. Entraîneurs: Pablo & Rolfo Motta.

Avertissements: Talleres: Borghello, Buffarini, Platense: Alvarez, González, Rojas, Barsottini, Torres; expulsion: Barsottini (81e)

         “Ne me parlez pas du tournoi de l’année dernière, nous recommençons un tournoi avec des gens nouveaux, une équipe totalement renouvellée, nous repartons de zéro. Les supporters, je les comprends et je veux qu’ils sachent que souffre autant qu’eux, peut-être plus.”. Capitano aura beau faire de repousser les comparaisons, il faut bien dire que le spectacle donné lors de ce match a pu parfois rappeler les désordres de l’année passée. Tout avaiit mal commencé pour le Talleres, puisqu’à quelques heures du matches, Capitano apprenait qu’il ne pourrait pas utiliser deux éléments dont les licences n’étaient pas parvenues: Valentin Brasca et Sebastian Brown. L’entraîneur avait du rappeler en urgence un second gardien pour la rencontre.

         Le Talleres allait en première mi-temps rentrer trop timidement dans la partie. Si timidement, qu’ils laissaient dévelloper les attaques et Dulcich se faisait avoir par le vent sur une balle facile dès la 7e minute. Il leur fallut près d’une demi-heure pour sortir la tête de l’eau et c’est au moment où le Talleres pressait enfin pour revenir au score, que Platense allait voler le match. Rivera, allait à ce moment là faire regretter le pourtant très contesté Leonardo Baroni, en montrant beaucoup de passivité devant Ribolzi. En seconde mi-temps, le Talleres montrait beaucoup plus d’agressivité, nottament par Borghello, le meilleur joueur du match, mais alors que les locaux dominaient, Platense allait convertir deux nouveaux buts sur des erreurs de défense, remportant ainsi une victoire qui ne pouvait pas être contesté.

         Ivan Borghello, auteur d’un but de grande classe, a montré qu’il avait une classe d’avance sur ces équipiers et sa présence fera certainement beaucoup de bien à l’attaque. Plus mobile que les Ceballos et Piriz Alves, il n’hésite pas à revenir derrière chercher le ballon. Avec lui, Julian Maidana, Héctor Cuevas, Matias Quiroga et Ezequiel Miralles, dont la vitesse a fait merveille en seconde mi-temps, ont montré qu’ils pouvaient apporter beaucoup. Mais la défense a montré qu’elle n’était pas encore synchrone. Combien de fois Maidana a-t-il tenté de repositionner ses jeunes camarades qui ne l’écoutaient pas toujours ? Le défenseur central a d’ailleurs critiqué le schéma avec trois défenseurs mis en place par Capitano et jugé trop risqué pour une équipe qui ne se connaissaient pas encore parfaitement.

˜

         Capitano ne savait pas à la sortie du match que le Talleres avait engagé le défenseur central qu’il réclamait. C’est la 20e recrue de la saison: Marco Torsiglieri (19 ans), un défenseur de Vélez Sarsfield recommandé à Granero par Miguel Russo.

˜

         Marcos Argüello, qui n’a pas été pris en considération par Capitano et qui aurait été le 5e ou 6e gardien du club doit rejoindre Alumni de Villa Maria, bien loin de ses prétentions de jouer en Europe qu’ils affichaient à la fin de la saison 2005-06.

¯

Dimanche 12 août 2007

         Le défenseur Néstor Moiraghi (ex-Lanús), qui était à l’essai depuis une semaine sera le 21e renfort du Talleres. Les deux autres joueurs à l’essai, le gardien Marcos Coronda et le défenseur colombien Eder Arias ne seront pas conservés.

¯

Lundi 13 août 2007

    Il ne manquait plus qu’un gardien au talleres pour terminer son recrutement et il est arrivé. Damián Grosso est le 22e renfort du Talleres. Lassé d’attendre Leandro Diaz et ses prétentions financières dépassant largement les moyens du club, Granero et Grondona ont opté pour les options B, ou apparaissaient également les noms de Joaquin Yrigoitía et Ariel de Lafuente. Damián Grosso est un joueur d’expérience. Il a 32 ans et a déjà porté les couleurs de Quilmes, Instituto, Ferrocarril Oeste et Almagro en Argentine et de Vera Cruz et Toluca au Mexique. Il est encore trop tôt pour affirmer qu ce sera lui qui tiendra les buts du Talleres, samedi, face à Almagro. Mais, il semble que la bourde de Dulcich sur le premier but lui ait coûté sa place et que Valentin Brasca tienne désormais la corde pour le poste.

¯

Mardi 14 août 2007

         Après l’arrivée de Damián Grosso, “Il ne va pas y avoir d’autres incorporations”. Tel est l’affirmation d’Humberto Grondona, directeur sportif du Talleres.

¯

Mercredi 15 août 2007

         Interview de Salvador Capitano (extraits):

“Je me suis trompé avec le système mis en place contre Platense. Le système était très risqué en raison de la façon dont nous sommes arrivés pour affronter le premier match avec beaucoup de nouveaux joueurs. Quand on prend un risque, on peut le payer. C’est ce qui s’est passé...”

Pourquoi avoir changer le système ?

“Platense allait jouer avec un attaquant. Je pensais qu’en mettant Buffarini et Quiroga sur les ailes, plus Borghello, Cuevas et Azcurra comme meneur, nous allions tenir le match. Par moments, il en a été ainsi, mais nous avons eu des problèmes au niveau de la récupération de balles et l’équipe n’était pas compacte. ... l’idée était d’attaquer.”

...

êtes-vous satisfait avec l’arrivée de Grosso ?

“Oui. Je le connais, et Torsiglieri aussi.”

Satisfait également de l’équipe formée ?

“Je suis satisfait, parce qu’on a fait les efforts pour engager les meilleurs avec les moyens qui sont les nôtres.”

Le dialogue avec l’équipe est-il correct ?

“Oui, le dialogue est parfait. Les joueurs savent quelle est la situation. Nous allons maintenant gagner contre Almagro”

˜

         match d’entraînement. Salvador Capitano a pris en compte les enseignement du match perdu contre Platense et a mis en place un 4-4-2, qui s’est progressivement transformé en 4-3-3 au fil des changements au cours d’un match de deux fois 30 minutes contre l’équipe des moins de 20 ans, gagné 1 à 0 grâce à un but de Buffarini.

         Équipe de la première période: Silvio Dulcich – Leandro Alvarez, Julian Maidana, Gabriel Oyola, Germán Rivera – Julio Buffarini, Franco Dolci, Cristian Basualdo, Pablo Azcurra – Ezequiel Miralles, Ivan Borghello.

         Équipe de la seconde période: Silvio Dulcich – Leandro Alvarez, Julian Maidana, Marcos Torsiglieri, Germán Rivera – Franco Dolci, Cristian Basualdo, Pablo Azcurra – Ezequiel Miralles, Héctor Cuevas, Ivan Borghello.

˜

         Un blessé de plus. Après Sebastian Brown qui souffre d’une lésion ligamentaire qui lui imposera un mois de repos, le défenseur latéral Edgardo Galindez souffre d’une déchirure qui l’éloignera des terrains pendant plusieurs semaines.

¯

Jeudi 16 août 2007

         Match d’entraînement. Dernier entraînement à Cordoba avant le départ pour Buenos Aires. Capitano a confirmé les options de la veille. Mais très vite, l’essai se transformait en angoisse. Au bout de 5 minutes, Ivan Borghello quittait le terrain se tenant la jambe droite. Fausse alerte pour le meilleur joueur de la première rencontre qui passait avec succès les exercices physiques qui lui furent proposées afin de déterminer si il s’agissait d’une lésion où d’un simple manque d’échauffement. Capitano a aligné l’équipe suivante : Silvio Dulcich (puis Valentin Brasca) - Leandro Alvarez, Julian Maidana, Gabriel Oyola (puis Marcos Torsiglieri), Germán Rivera –Franco Dolci, Cristian Basualdo, Pablo Azcurra (puis Matias Quiroga) – Ezequiel Miralles, Hector Cuevas, Ivan Borghello (puis Julio Buffarini). Outre ces 15 joueurs, Capitano emmenera également Juan Cruz Gill, Alexis Cabrera, Ramiro Pereyra et Matias Manzano à Buenos Aires.

¯

Vendredi 17 août 2007

         Il y a trois jours, le recrutement était officiellement terminé, mais hier soir, le Talleres a inscrit deux nouveaux joueurs au niveau de l’AFA. Il bénéficiera ainsi d’une semaine supplémentaire pour négocier et essayer d’arriver à un accord avec ceux-ci. Les deux joueurs sont deux anciens de la “T”, le milieu Lucas Rimoldi, qui vient de jouer pour Frosinone en série B italienne, et l’attaquant Daniel Plana, qui se retrouve sans club après avoir honoré un contrat en équateur. Humberto Grondona a confirmé qu’il y avait de sérieuses chances qu’ils soient incorporés au Talleres.

˜

         Les présidents Armando Pérez (Belgrano), Carlos Granero (Talleres) et Diego Bobatto (Instituto) ont décidé un front commun pour contester les décisions de l’AFA interdisant le déplacement des supporters adverses. Pour chacun des six derbys de Nacional B, les clubs de Córdoba enregistreront un manque à gagner d’environ un million de pesos. D’autre part, la police de Córdoba a demandé à l’AFA que l’ensemble des derbys se déroule au Stade Olimpico, ce qui n’est pas du goût d’Instituto, qui ne tient pas à abandonner son stade. Il sera toutefois difficle d’empêcher certains supporters adverses à s’infiltrer incognito dans les gradins. Faudra-t-il les exclure si ils manifestent leur joie lors de buts. Le chef de la police n’a pas exclu cette possibilité.

¯

Samedi 18 août 2007

         Tournoi d’Ouverture (2e journée): Almagro – Talleres  1 – 1

         Stade Tristán Suárez – arbitre: Raúl Bertinotti – match joué à huis clos

Buteurs: Néstor Agotegaray (19e, Almagro), Juan Ignacio Brown (37e csc, Talleres)

Almagro: Nicolás Tauber – Juan Ignacio Brown, Luis Medero, Gabriel Lobos, Daniel Chaves (Matias Alagia, 76e) – Leonel Natalicchio, Matias Raposo, Néstor Agotegaray, Lucas Sparapani – Gastón Soriano, Javier Rossi (L. Gómez, 68e). Entraîneur: José Maria Bianco.

Talleres: Valentin Brasca – Leandro Alvarez, Julian Maidana, Marcos Torsiglieri, Germán Rivera – Julio Buffarini, Franco Dolci, Cristian Basualdo, Matias Quiroga (Pablo Azcurra, 57e) – Ezequiel Miralles (Alexis Cabrera, 70e), Iván Borghello (Héctor Cuevas, 78e). Entraîneur: Salvador Capitano.

Avertissements: Brown, Raposo, Lobos (Almagro), Rivera (Talleres) ; expulsion: Franco Dolci (52e).

         Bien que seul une victoire aurait permis au Talleres de redresser la tête, ce match nul laisse une impression favorable; si le Talleres n’a pas encore gagné le championnat, l’activité de l’équipe laisse à penser qu’elle ne sera pas facile à battre. Le match avait pourtant mal commencé. Alors que l’on commençait à s’ennuyer sérieusement et qu’il ne se passait rien, Almagro réalisait un véritable hold-up en marquant sur le seul ballon d’attaque qu’ils aient eu. Celà a été le déclic pour le Talleres. Nullement désespéré, il reprenait pied. Peu à peu, il se rapprochait du but adverse et asseyait son assise sur le match. Ce ne fut que justice lorsque Buffarini, arrivé sur le côté droit, d’un tir croisé touchait le montant du but et que un défenseur adverse déétournait involontairement dans son but. En deuxième mi-temps, le talleres revenait  avec des intentions redoublées, mais il était dit que rien ne serait facile. Dolci récoltait son deuxième carton jaune au bout de 7 minutes de jeu et le Talleres se retrouvait à dix. A ce moment, Capitano cherchait à renforcer son milieu en faisant rentrer successivement Pablo Azcurra, puis Alexis Cabrera en remplacement de queqlues-uns de ces arguments offensifs. Peut-être que ce mouvement était inutile, car à 10 contre 11, le Talleres prenait de plus en plus le jeu à son compte devenant à chaque minute plus menaçant. Dans ce match, outre que l’on a vu une équipe naître, on notera les performances de Torsiglieri, qui malgré son jeune age (19 ans), a été un défenseur central intransigeant, celles des autres membres de la défense, Maidana, Alvarez et même Rivera en gros progrès, tout comme celles des milieux Basualdo et Dolci qui ont permis à toute l’équipe de jouer haut.

¯

Dimanche 19 août 2007

         Le Talleres compte un joueur de plus. Le jeune attaquant Daniel Plana (21 ans) rejoindra le Talleres dans les prochains jours. Ayant fait ses débuts à Belgrano, il sera remarqué par Boca juniors qui l’engagera. En 2005-06, il sera prêté une première fois au Talleres. Il jouera alors 18 matches et marquera 2 buts (à 19 ans). Plus ou moins sorti de l’équipe par Saporiti, il reviendra à Boca avant d’être à nouveau prêté à l’Universad Catolica (Equateur) où il jouera huit matches et marquera un but. Autre possible recrue, Lucas Rimoldi n’attend plus que le Genoa (Italie) lui accorde son bon de sortie. Par contre, l’arrivée annoncé de Néstor Moiraghi se révèle plus compliqué que prévu, Lanús n’a toujours pas donné suite à sa demande de libération.

¯

Mardi 21 août 2007

         La venue de Lucas Rimoldi s’avère plus compliqué que prévu. Le joueur n’entre pas dans les plans du club de Genoa, où il est sous contrat, mais ce dernier préfèrerait le prêter en Europe. Rimoldi, qui n’a plus qu’un an de contrat avec Genoa et entend monnayer son prêt. Ce serait donc un joueur cher pour le Talleres. De plus, le marché des transferts arrive presque à son terme : le 31 août en Europe et dès jeudi en Argentine. Il existe toutefois un alternative pour passer au-dessus de cette date butoir, déposer un contrat en blanc auprès de l’AFA, comme elle l’avait fait l’année dernière pour Piriz Alves.

˜

         Capitano devra trouver une alternative à Franco Dolci au milieu de terrain. Les options ne sont pas nombreuses: Pablo Azcurra, dans un registre un peu plus offensif semble tenir la corde, bien qu’il n’ait pas justifié sa place de titulaire lors du premier match. Les autres milieux défensifs sont Alexis Cabrera (à qui sont portés les mêmes critiques qu’à Azcurra) et le jeune Juan Galarraga. L’autre jeune, Sebastian Brown est sur le flanc, arrêté pour deux mois en raison d’un élongation au niveau des ligaments du genou droit.

˜

         Deux, qui ont particulièrement apprécié leur première titularisation contre Almagro sont les jeunes Valentin Brasca et Marcos Torsiglieri. Brasca a une histoire particulière. Formé dans les jeunes catégories par le Talleres, il avait été sous contrat avec un entrepreneur qui l’a fait jouer à Ferrocarril Oeste. Prété ensuite, à River Plate, il revient aujourd’hui, au Talleres sous la forme d’un... prêt. En attendant que Damian Grosso parfaisse sa condition physique, il aura certaienement l’occasion de démontrer sa valeur dans les cages Albiazules.

¯

Mercredi 22 août 2007

         Javier Pastore, qui était cité à comparaître par le juge Tale, a fait savoir par l’intermédiaire de ses parents, qu’il voulait partir et jouer pour Huracán. Pour l’instant, il s’entraîne seulement avec ce club.

˜

         Daniel Plana a rejoint hier l’entraînement du Talleres. Le club aura donc recruter deux équipes au complet: 2 gardiens, 8 défenseurs, 6 milieux de terrains et 6 attaquants.

¯

Jeudi 23 août 2007

         Le Talleres a invoqué l’article 225 et la sélection de Pablo Rolón pour pouvoir utiliser Franco Dolci, suspendu, dès dimanche contre Aldosivi. Celà lui a été logiquement refusé. Le réglement ne s’applique qu’à la sélection A ou à celle des moins de 20 ans, dans le cas de celle des moins de 17 ans, il faut que le joueur concerné ait accompli au moins huit matches dans l’équipe première de son club pour que ce réglement puisse s’appliquer. En l’absence de son joueur, Capitano a modifié à l’entraînement son 4-4-2 préféré pour un 4-3-3.

¯

Vendredi 24 août 2007

         Match d’entraînement. Salvador Capitano a poursuivi son expérience en formant une équipe décidément très offensive lors d’un match contre les rempaçants. L’équipe des “titulaires” s’alignait ainsi : Valentin Brasca – Leandro Alvarez, Julián Maidana, Marcos Torsiglieri, Germán Rivera – Julio Buffarini, Cristian Basualdo, Pablo Azcurra – Ezequiel Miralles, Iván Borghello, Héctor Cuevas (puis Matias Quiroga). Les titulaires ont gagné par 5 à 0 avec des buts de Cuevas, Miralles, Torsiglieri, Maidana et Quiroga.

˜

         Le cas Javier Pastore suscite de plus en plus de rumeurs. Hier, on disait que Saint Etienne avait acheté une partie importante de son contrat pour 300.000 dollars. Carlos Granero, interrogé, a répondu : “Ces derniers temps, nous avons vendu cinq fois Pastore, selon les rumeurs. Si les parents du garçon veulent qu’il s’en aille du Talleres, nous ne pouvons rien faire. N’ayant pas encore 18 ans, la loi le permet.” La rumeur n’est pas éteinte pour autant, car ni Granero, ni Saint Etienne ne se sont expliqués sur la façon dont ont été revendues les part du club français. A l’époque, on évoquait déjà fortement que des droits sur certains joueurs du centre de formation viendrait en compensation. On expliquera pas non plus l’attitude de Granero qui a permis que Pastore s’entraîne avec Huracán sans compensation et pourquoi si il n’y a aucun obstacle d’ordre juridique, Huracán n’a pas encore aligné le joueur ne serait-ce qu’en équipe réserve ? Granero devra certainement donner des explications plus convainquantes.

¯

Samedi 25 août 2007

         L’affaire Pastore, parce que l’on doit bien parler d’affaire maintenant, devrait faire pas mal de remous au Talleres et la position de Granero s’est sérieusement compliqué. Un rapport de l’organisme fiduciaire à la demande du juge Carlos Tale est édifiant:

A – Ateliers a reconnu que des négociations privées avec l’entrepreneur Simonian ont abouti à un accord pour la cession de 55% des droits du joueur, en cas de vente possible. Tout cela sans autorisation du tribunal. Ateliers aurait alors reçu de l’argent sur ce “transfert”.

B – Pastore qui s’entraînait depuis janvier avec l’équipe première, a été rétrogradé (en avril ?). Ce qui l’a affecté (il a toujours  joué pour le Talleres depuis ses débuts et s’est alors demandé si le club comptait sur lui) et a empéché qu’il participe au minimum de matches l’obligeant à signer un contrat professionnel.

C – selon l’avocat de Simonian, Ateliers a assuré que Pastore était libre.

D & E – un autre groupe a contacté l’organisme fiduciaire, qui, a alors repoussé une offre de prêt payant (100.000 dollars pour un an) ou un contrat pour 3 ans, pour des questions sportives.

F – Ateliers a géré la situation sans l’accord, ni de l’organisme fiduciaire, ni du juge et a, par son action, porté atteinte au patrimoine du club.

         Désormais, le juge Carlos Tale désire entendre Carlos Granero, mais également Piero Foglia, Salvador Capitano, Antonio Fauro. Granero refuse désormais de “parler de ce sujet”. En fait, les débuts de cette histoire remonte à avril et le principal actionnaire d’Ateliers SA n’était-il pas à l’époque l’A.S. Saint Etienne.

¯

Dimanche 26 août 2007

         Tournoi d’Ouverture (3e journée) : Talleres – Aldosivi           2 – 1

         Stade Olimpico de Córdoba – arbitre: Jorge Baliño – 15.000 spectateurs environ

         Buts: Héctor Cuevas, 2e et 32e (Talleres), Fernando Cafasso (18e)

Talleres: Valentin Brasca – Leandro Alvarez, Julian Maidana, Marcos Torsiglieri, Germán Rivera – Julio Buffarini, Cristian Basualdo, Pablo Azcurra (Alexis Cabrera, 66e) – Ezequiel Miralles, Iván Borghello (Ramiro Pereyra, 84e), Héctor Cuevas. Entraîneur: Salvador Capitano.

Aldosivi: Pablo Campodónico – Facundo Oreja, Sebastian Pena, Silvio Duarte, José Cárdenas (Diego Martinez, 83e) – Elvio Martinez, Diego Levato, Fernando Cafasso – Pablo Corti (Dario Zárate, 56e) – Luciano Avalos (Diego Leclercq, 63e), Silvio Carrario. Entraîneur: Julio Toresani.

Avertissements: Torsiglieri, Maidana (Talleres), Cafasso (Aldosivi)

         9 mois et 22 jours depuis la dernière victoire à domicile ; enfin, à Córdoba, car celle contre Villa Mitre, la saison dernière, avait été jouée à domicile à Rafaela, c’est la victoire du 4 novembre 2006 contre Huracan (Tres Arroyos) qui était devenu la référence. Première victoire de la saison, match amicaux compris, le Talleres n’a pas fait un grand match, mais a montré qu’elle pouvait mieux faire que sa devancière. En faisant très vite la différence, elle s’est vite accordé le soutien du public. Le match: Premier coup franc, un centre de Maidana qui retombe idéalement dans la surface et Cuévas est là pour reprendre imparablement et dévier la balle dans les buts. Néanmoins, l’organisation n’était pas idéale et beaucoup d’espace existait derrière Buffarini, Basualdo et Azcurra, particulièrement inneficace. Aldovisi en profita et une bourde d’Alvarez lui permettait de revenir au score. Mais le Talleres repartait à l’attaque. A la 32e minute, nouveau coup franc. Cette fois, c’est Azcurra qui se chargeait de le tirer. Il le plaçait juste dans le dos derniers défenseurs d’Aldosivi et Cuevas, plus rapide, en profitait pour augmenter son compteur. En seconde mi-temps, le Talleres a joué intelligemment en positionnant sa défense 15 ou 20 mètres plus haut et montrant beaucoup plus de liant entre les lignes. Si Aldosivi n’a jamais abandonné, l’attitude du Talleres est très prometteuse comme l’est cette disposition en 4-3-3.

Valentin Brasca: “Nous obtenons une victoire qui nous donne un peu de tranquilité...Avec le vent, j’ai eu à prendre beaucoup de précautions..”

Iván Borghello: “L’important était de gagner, peu importe la manière. Je considère également que nous allons être de mieux en mieux. Cette victoire en est le premier pas et nous commençons à rêver d’être parmi les meilleurs.”

Julio Buffarini: “Nous avions besoin d’une victoire comme celle-ci pour le moral. De plus, nous démontrons ... que nous avons les hommes pour jouer les premières places.”

˜

         Aldosivi présentait beaucoup de joueurs ayant joué à Córdoba: Dario Zárate (Belgrano, Talleres, Racing), Elvio Martinez (Talleres), Silvio Carrario (Talleres), Sebastian Pena (Belgrano), Pablo Corti (Instituto).

˜

         Carlos Granero a annoncé qu’il s’était mis d’accord avec Lucas Rimoldi. Il ne reste plus qu’au joueur à se mettre d’accord avec son club, Genoa, pour envisager un prêt.

¯

Lundi 27 août 2007

         S’ouvre une semaine particulière. Premièrement, parce qu’elle sera très courte, le match de la quatrième journée est fixé pour l’instant à vendredi à 16 heures, en raison des élections provinciales qui mobiliseront les forces de police. Deuxièment, parce que ce match est le premier derby de la saison qui se présente pour le Talleres. Un derby, tout aussi particulier, parce qu’il n’y aura pas de supporters adverses (en théorie) dans les tribunes. Lors de la journée précédente, l’autre derby, le match Instituto – Belgrano s’est terminé par une victoire écrasante des “visiteurs” par 3 – 0, sous les seuls yeux des supporters d’Instituto. Les quelques supporters qui ont bravé les interdictions se souviendront peut-être de ces quelques arrestations survenus pour avoir montré leur joie lors des buts de ses favoris. Une situation ubuesque qui se reproduira vendredi prochain puisque les trois présidents unis n’ont pas obtenu gain de cause, alors que cette situation laissera à chaque des trois équipes de Córdoba un manque à gagner de trois ou quatre millions de pesos sur l’ensemble de la saison. Granero s’est également alarmé de l’horaire de la rencontre et plaidera auprès de la police pour que le match soit joué en nocturne afin qu’un public plus important puisse assister à la rencontre.

¯

Mardi 28 août 2007

         Une des particularités du derby Talleres – Instituto est que nombre de joueurs ont porté les deux maillots. Vendredi s’affronteront Julian Maidana, le capitaine du Talleres, qui a pourtant débuté à Instituto, et Hernán Buján, titulaire indiscutable d’Instituto, qui a déjà joué pour les albiazules; où encore Damian Grosso et Diego Pozo, les deux gardiens, qui ont porté les couleurs des deux clubs. Dans le passé, Daniel Willington, une des icones du Talleres est passé à l’ennemi sans que son image ne soit terni. La même chose n’est pas arrivé quand Oscar Dertycia et Fernando Oliva ont fait le chemin inverse et même si ils sont revenus dans les rangs d’Instituto, ils ne bénéficièrent plus de la même popularité. Un autre point rapproche encore le Talleres d’Instituto, c’est celui de l’origine des deux clubs, tous deux issus du milieu ouvrier des chemins de fer.

¯

Mercredi 29 août 2007

         Le derby se jouera vendredi à 18h30. La police avait fixé l’heure de la rencontre à 16 heures. Granero avait demandé à ce qu’il se joue en nocturne à 21 heures pour que plus de spectateurs puissent s’y rendre. On avait avancer l’idée de ne jouer la rencontre que lundi après les élections, mais Instituto n’avait pas donné son accord. Un compromis a été trouvé.

˜

         On ne change pas une équipe qui gagne. Un adage que Capitano n’a pas fait sien. Pour autant, il reste muet sur d’éventuels changements. Franco Dolci pourrait réintégrer l’équipe, de même que Matias Quiroga est en balance avec Pablo Azcurra.

˜

         Javier Pastore a confirmé qu’une partie de ses droits était entre les mains de Marcelo Simonian, bien qu’il n’ait pu en indiquer la part exacte. Carlos Granero s’est pour sa part défendu d’avoir signé un quelconque contrat: “J’insiste: Nous allons perdre ce joueur. La question est entre les mains du juge, de l’organisme fiduciaire et des parents du garçon. Je n’ai rien à y voir parce que je ne l’ai pas vendu. A Huracán, il a été prêté gratuitement.” Javier Pastore, a lui fait part des circonstances qui l’ont amené à vouloir quitter le club : “J’ai reçu un télégramme comme quoi ils allaient me faire un contrat, alors qu’il y avait un an que j’attendais.” “Je suis à Buenos Aires. Si je dois revenir, je le ferai. Mais, je ne suis plus en phase avec le club. Un jour, ils m’ont renvoyé avec les 18 ans (il s’entrainait auparavant avec les pros) et ils ne m’ont plus parlé.” Les “manoeuvres” de Granero pour que ce joueur ne rejoignent pas Saint Etienne et ensuite le mettre à l’abri d’autres sollicitations semble devoir aboutir à une perte sèche pour le Talleres. Il est vraisemblable que Pastore évoluera bientôt en première division argentine mais pour un autre club.

¯

Jeudi 30 août 2007

         Capitano a été avare en déclaration sur l’équipe qu’il alignera demain contre Instituto. Il ne devrait pas toutefois y avoir beaucoup de changements par rapport au dernier match. Les probabilités les plus grandes concernent la rentrée de Franco Dolci à la récupération au coté de Basualdo. L’autre possibilité serait le remplacement de Pablo Azcurra par le Matias Quiroga. L’autre nouveauté de la rencontre sera la présence pour la première fois sur la feuille de match de Damian Grosso, mais depuis Valentin Brasca semble avoir gagné sa place et devrait être le titulaire demain. Le groupe contre Instituto: Valentin Brasca, Damian Grosso (gardiens), Leandro Alvarez, Julian Maidana, Marcos Torsiglieri, German Rivera, Juan Cruz Gill (défenseurs), Julio Buffarini, Franco Dolci, Cristian Basualdo, Pablo Azcurra, Matias Quiroga, Alexis Cabrera, Ramiro Pereyra (milieux de terrain), Ezequiel Miralles, Ivan Borghello, Héctor Cuevas, Mauro Herman (attaquants).

˜

         Il se murmure qu’Ivan Dragojevich demanderait au club d’être laissé libre. Blessé en début de saison, il avait du réintégrer le Talleres, mais n’a guère d’espoir de jouer.

¯

Vendredi 31 août 2007

         Tournoi d’Ouverture (4e journée) : Talleres – Instituto                   2 – 0

         Stade Olimpico de Córdoba – arbitre: Alejandro Sabino – 30.000 spectateurs

         Buteur: Ivan Borghello (14e, 74e s.p.)

Talleres : Valentin Brasca – Leandro Alvarez, Julian Maidana, Marcos Torsiglieri, Germán Rivera – Julio Buffarini (Juan Cruz Gill, 90e), Cristian Basualdo, Franco Dolci – Ezequiel Miralles (Matias Quiroga, 77e), Héctor Cuevas, Ivan Borghello (Mauro Herman, 88e). Entraîneur: Salvador Capitano.

Instituto : Diego Pozo – Leonel Philipauskas, Pablo Nievas, Iván Furios, Franco Sanchirico – Renato Riggio, Ignacio Griva (Silvio Romero, 64e), Mariano Echague, Hernán Buján (Benito Montalvo, 83e) – Matiás Saad, José Sánchez (Alvarez, 60e). Entraîneur: Héctor Rivoira.

Avertissements: Maidana, Rivera, Basualdo (Talleres), Furios, Griva, Sanchez (Instituto)

Expulsion: Renato Riggio (49e)

         Que dire de ce match ? Le Talleres enregistre sa seconde victoire consécutive. Cela faisait un an et 10 jours que celà n’était plus arrivé. Et celle là est plus que convainquante. Le match fut à sens unique. Tout était pour le Talleres. La défense se montrait impériale, les milieux latéraux Buffarini et Dolci bloquait leurs couloirs sans laisser aucune chance à Riggio et à Buján et l’attaque donnait le tournis au défenseurs adverses, avec un Miralles tranchant, un Borghello intenable et un Cuevas plus discret, mais pesant constamment sur la défense il offrait des espaces aux autres. La première mi-temps a été à sens unique et le but de Borghello à la 14e minute a été une juste récompense des efforts des joueurs du Talleres. En seconde, l’expulsion de Riggio aurait pu permettre de creuser davantage le score, mais il n’en fut rien. Involontairement, la “T” avait baissé de régime et commençait à s’adapter à son adversaire amoindri. Pourtant, 25 minutes plus tard, Cuevas allait réveiller le stade. Reprenant la balle dans sa milieu de terrain, il plaçait un démarrage fulgurant qui laissait tout le monde derrière et Pozo ne pouvait faire autrement que de déséquilibrer le joueur dans sa surface pour empécher l’inévitable. Le penalty était indiscutable et Borghello en profitait pour augmenter son capital but. Que dire aussi du public. Combien étaient-ils ? 30.000... 35.000... une foule considérable, chamarée et enfin réconciliée avec son équipe. Le chiffre étonne encore plus quand on pense que les supporters adverses n’étaient pas admis.  Avec 7 points en 4 matches, le Talleres réintègre la première partie du classement, un classement qu’elle pourrait encore largement améliorer lors des prochaines journées où se profilent des adversaires largement à sa taille.

˜

         Statistiques: Cette 215e édition officielle du derby Talleres – Instituto, permet au premier d’accroitre son avance. La “T” a remporté 110 victoires contre 60 à “la gloria”. Il y a eu également 45 matches nuls. Le total des buts est aussi largement favorable au Talleres: 423 contre 301.

         Dans les tournois officiels de l’AFA, le Talleres mène par 20 victoirees contre 15 à Instituto et 11 nuls, ainsi qu’au niveau des buts: 62 à 57.

¯

Samedi 1er septembre 2007

         Lucas Rimoldi va faire son retour à Córdoba. Il a annoncé son arrivée pour lundi et considère “qu’il y a 85% de chances pour je revienne au Talleres. Nous avançons sur beaucoup de choses, il ne manque qu’un tout petit rien, mais mon idée est de revenir et, si possible, au Talleres”. “Il me manquait un an pour être libre. Ils (le Genoa) ne m’avait pas payer quelque chose prévu au contrat et comme ils n’avaient pas prévu de le faire, j’ai négocié pour qu’il me laisse libre. Je suis déjà arrivé à un accord et demain, j’y apposerai ma signature. Je crois qu’il n’y aura pas de problèmes.”, a-t-il déclaré.

˜

         Diego Garay est sur le point de signer un contrat avec le Sportivo Belgrano de San Francisco, qui dispute le tournoi Argentino B (4e division argentine). L’idole des supporters du Talleres avait certainement révè une meilleure fin de carrière.

˜

         Le conflit avec Javier Pastore arrive-t-il à sa fin ? Aujourd’hui, on assiste plus à un conflit entre justice civile et réglements sportifs. Il s’avère que Pastore n’était pas sous contrat avec le Talleres. Il était donc libre et devrait pouvoir signer sans problème un contrat avec Huracán. Mais la justice civile ne l’entend pas de cette façon. En temps que jeune du club, il faisait partie du capital du club et ne pouvait être cédé sans contrepartie. Le juge Carlos Tale a donc ordonné à la ligue de Córdoba de lui délivrer un quelconque bon de sortie. Dans cette situation, le jeune joueur ne peut participer à aucune rencontre et doit se contenter de s’entraîner. La solution ne serait-elle pas pour lui de revenir à Córdoba, de signer un contrat au Talleres et de demander son transfert où son prêt ? Granero doit peut-être mesurer l’erreur qu’il a fait en refusant l’offre des stéphanois la saison dernière.

¯

Dimanche 2 septembre 2007

         Les joueurs n’auront pas eu le temps de fêter la victoire contre Instituto, car dès jeudi se profile le match contre Independiente Rivadavia de Mendoza. Le match a été avancé pour permettre sa retransmission télévisé. Hier, ils ont participé à une scéance de récupération. Seul Ezequiel Miralles présentait quelques ennuis physiques. Le retour de Lucas Rimoldi a été confirmé par Salvador Capitano.

¯

Lundi 3 septembre 2007

        

Le Talleres en deuil : Gustavo Eberto est mort

 

      Le jeune gardien de but (24 ans) Gustavo Eberto est décédé des suites d’un cancer des testicules.

      Eberto était né le 30 août 1983 à Paso de Los Libres, province de Corrientes. Dans la province, il a fait ses premières armes à Banco Provincial. Remarqué à 15 ans par Boca Juniors lors d’une sélection où il fut choisi pour rejoindre le centre de formation du club Xeneize, seul parmi 400 postulants. A Boca Juniors, il aura la chance de rencontrer des formateurs qui lui permettront de rejoindre la sélection nationale des moins de 20 ans, avec laquelle il remportera le championnat sud-américain. Apprécié de Carlos Bianchi, il ne connaîtra qu’un seul autre club le Talleres, qu’il rejoint en janvier 2006, prêté par Boca Juniors. Il n’aura pas le temps d’y faire son nid. Lors d’un entraînement, il crache du sang. Le lendemain, malgré un programme allégé, les mêmes symptômes se produise. Toutefois, sa volonté énorme fait qu’il arrache une place sur le banc pour affronter Huracán le 9 février 2006. sur ce match, Argüello se fait expulser et Eberto le remplace dans les buts. Il fera alors une partie extraordinaire, n’étant battu que sur un pénalty et permettant à ses coéquipiers de s’imposer. Malheureusement, les analyses demandés par le médecin du club confirmeront ce que l’on craignait. Dès lors, il stoppera net sa carrière pour se soigner. Il avait repris l’entraînement en septembre 2006 sous les couleurs de Boca. On croyait alors à une amélioration progressive de son état, mais l’annonce d’une greffe de moëlle osseuse en janvier nous apprenait que rien n’était réglé. Le football argentin perd aujourd’hui un de ses grands espoirs.

-

¯

Mardi 4 septembre 2007

Le Talleres à nouveau en Deuil. Juan Domingo « El Chaco » Cabrera est décédé dans sa 55e année.

-

         Juan Domingo Patricio Cabrera était né le 18 juin 1952, à salteña. Il s’était d’abord distingué dans les rangs de Gymnasia y Tiro (Salta). Remarqué par Amadeo Nuccetelli, il arrive au Talleres en 1976 où il fait rapidement sa place au plus haut niveau. A un tel point que le milieu défensif est remarqué par le sélectionneur national César Menotti qui n’hésite pas à la convoquer pour un match où figureront cinq joueurs du Talleres (les autres étant : Oviedo, Valencia, Reinaldi et Ocaño). Pour 400.000 dollars, il rejoindra la France et Bordeaux en 1979-80 (16 matches). Ensuite, il reviendra en Argentine, jouera pour San Lorenzo (1980, 12 matches, 3 buts), Vélez sarsfield (1981-83, 80 matches, 2 buts), puis Deportivo Cali (Colombie) (1984), reviendra au Talleres en 1985 et passera au Racing (Cordoba) l’année suivante (10 matches). Pour le Talleres, il aura joué 101 matches et marqué 7 buts. Retiré du football, il avait repris un métier de taxi dans sa ville natale. Il y est mort d’une tumeur cérébrale.

˜

         Lucas Rimoldi est le 23e renfort du Talleres. Le joueur de 27 ans a été présenté hier à la presse. Rimoldi a été formé à Las Palmas et Instituto. Lorsqu’il a été laissé libre par Instituto, il intègre la formation du Talleres en 2002-03. Son comportement sur le terrain le font remarquer du Racing Club, un des clubs historiques du football de Buenos Aires. Toutefois, il n’y restera qu’une saison avant d’être appelé par l’Europe et le club de genoa, où il signe un contrat jusqu’en 2008. s’étant libéré de ce contrat, il réintègre aujourd’hui le Talleres et lorsqu’on lui parle de régression, il répond qu’il vient peut-être pour jouer en seconde division, mais dans l’un des plus grands club du pays.

˜

         Le recrutement ne s’arrêtera peut-être pas là puisqu’il a été aussi question de la venue de l’attaquant Emanuel Rivas (ex-Independiente) qui serait ainsi le 24e renfort. Petit rappel des arrivées cette saison: les gardiens: Damián Grosso, Valentín Brasca ; les défenseurs: Leandro Álvarez, José Gómez, Julián Maidana, Marco Torsiglieri, Gabriel Oyola, Germán Rivera, Dante Pérez, Edgardo Galíndez ; les milieux: Matías Rinaudo, Alexis Cabrera, Sebastián Brown, Cristian Basualdo, Franco Dolci, Pablo Azcurra, Matías Manzano, Jonathan Artura, Lucas Rimoldi ; les attaquants: Ezequiel Miralles, Iván Borghello, Héctor Cuevas, Daniel Plana.

˜

         Le football de Córdoba est-il en train de renaître. C’est ce que laisse à penser les statistiques de la fréquentation des stades ce week-end. Le Talleres a connu la plus forte affluence de toute l’Argentine et toutes divisions confondues, malgré que Boca Juniors jouait à domicile et que la première division nous offrait des matches Racing Club – River Plate ou Vélez – San Lorenzo à l’affiche somme toute plus affriolante, du moins sur le papier. La tendance semble se confirmé puisque la semaine passé, le match qui avait eu cette même distinction était l’autre derby de Córdoba Instituto – Belgrano.

˜

         Il se dit que l’organisme fiduciaire chargé de surveiller la gestion du Talleres accepterait malgré tout une somme de 100.000 dollars pour une partie du contrat de Javier Pastore et accepterait alors son transfert à Huracán.

¯

Mercredi 5 septembre 2007

         Pour affronter demain Independiente Rivadavia, Salvador Capitano a décidé de faire confiance aux vainqueurs d’Instituto et, pour la première fois, il pourra aligner la même équipe deux fois de suite. Une situation qui n’est plus arrivé depuis bien longtemps. Même si il demandera à ses attaquants une prudence plus grande, ce sera également la première fois qu’il alignera une formation en 4-3-3 en déplacement. Il emmenera donc à Mendoza : Valentin Brasca – Leandro Alvarez, Julian Maidana, Marcos Torsiglieri, Germán Rivera – Julio Buffarini, Cristian Basualdo, Franco Dolci – Ezequiel Miralles, Ivan Borghello, Héctor Cuevas, et sur le banc prendront place : Damian Grosso, Juan Cruz Gill, Alexis Cabrera, Matias Quiroga, Ezequiel Barrionuevo, Pablo Azcurra et le jeune Mauro Herman. La seule surprise de cette sélection est le retour parmi les remplaçants de Barrionuevo à la place de Ramiro Pereyra.

˜

         Humberto Grondona, directeur sportif du Talleres, a annoncé qu’une rencontre est prévue entre Carlos Granero et Emanuel Rivas (Vitoria Guimares, ex-Independiente) et qu’elle aura lieue jeudi ou vendredi. Il a indiqué que, pour l’instant, il y avait seulement 50% de chances qu’il s’ajoute à l’effectif.

¯

Jeudi 6 septembre 2007

         Tournoi d’Ouverture (5e journée) : Independiente Rivadavia (Mendoza) – Talleres  2 – 1

         Stade Malvinas Argentinas – arbitre: Cristian Faraoni – spectateurs : ?

         Buts : 6' Real (I), 26' Cuevas (csc)(I), 56' Quiroga (T)

Independiente (M) : Jorge Vivaldo – Federico Pomba, Roberto Palacio, Walter Ledesma – Oscar Negri, Jorge Priotti, Gabriel Solís, Mateo Martinelli (68e, Nahuel Fioretto) – Marcos Fernández – Martín Gómez (78e, Lisandro Sacripanti), Germán Real (58e, Sebastián Ferrero). DT: Arnaldo Sialle.

Talleres de Córdoba : Valentín Brasca - Leandro Álvarez, Julián Maidana, Marco Torsiglieri, Germán Rivera (45e, Matías Quiroga) – Julio Buffarini (82e, Mauro Herman), Cristian Basualdo (72e, Ezequiel Barrionuevo), Franco Dolci – Iván Borghello, Héctor Cuevas, Ezequiel Miralles. DT: Salvador Capitano

Avertissements : 31' Gómez (I), 54' Solis (I), 70' Fernández (I), 75' Fioretto (I), 55' Borghello (T), 93' Herman (T).

Expulsion : Miralles, (50e) (T)

         Qu’allait-il arriver si un jour, la triplette d’attaquants du Talleres était sevré de ballons. C’est un peu ce qui s’est passé sur ce match. Lorsque le Talleres s’est enfin réveillé, il était déjà mené deux à zéro. C’est tout d’abord la malédiction de l’ancien joueur du club qui veut briller devant ses anciennes couleurs, qui lancera cette partie. Cette fois, c’est Germán Real qui tient le rôle et permet à Mendoza de prendre l’avantage. Le second but vient d’un coup franc tiré par Martinelli, que Cuevas détourne d’une tête en battant imparablement son gardien Brasca. Mais la première réaction est trop molle. Les débats se sont équilibrés mais sans plus. La seconde mi-temps sera tout autre. Capitano joue son va-tout en faisant rentrer un milieu latéral pour un arrière et tenter un 3 – 4 – 3 encore plus offensif. Il n’aura pas vraiment le temps d’en mesurer les effets réels, car au bout de 5 minutes, Miralles se fait sévèrement expulser pour un coup de coude qu’il dit involontaire et dont il s’est excusé sur le terrain. A dix, le Talleres fait le jeu, se procure maintenant les occasions dangereuses qui lui ont fait défaut en première : cinq occasions de but franches. Il n’en convertira malheureusement qu’une, par Matias Quiroga au final d’un centre de Buffarini. Pourtant, Capitano n’avait pas renoncé. Malgré l’infériorité numérique, il n’hésitera pas à faire rentrer un milieu offensif à la place d’un défensif, puis un attaquant suppléméntaire à la place d’un milieu latéral droit. Au vu du match, cette équipe du Talleres aurait mérité le nul, mais elle peut aussi regarder sa passivité coupable du début de rencontre comme seule responsable de la défaite.

         Particularité, c’était la première rencontre officielle entre les deux clubs.

¯

Vendredi 7 septembre 2007

         Emanuel Rivas est le 24e renfort du Talleres. Il arrive d’Iraklis en Grèce (où joue désormais Malagueño), où il a joué 28 matches et marqué 4 buts lors de la dernière saison. Propriété conjointe de Quilmes et de l’entrepreneur Gustavo Mascardi (qui a déjà placé Brasca, Miralles, Pérez et Galindez dans la « T »), il avait fait des débuts remarqués en étant champion du tournoi d’ouverture 2002, avec Independiente, puis international moins de 20 ans, il avait remporté le championnat sud-américain avec l’Argentine en 2003. il est né le 17 mars 1983, à Bernal.

˜

         L’organisme fiduciaire a donné un ultimatum de cinq jours à Javier Pastore pour qu’il réintègre le Talleres. Ou qu’Huracán s’acquitte de son transfert qui se monterait à priori à 100.000 dollars.

¯

Samedi 8 septembre 2007

         La seule inquiétude après le match de Mendoza concernait Julio Buffarini, sorti sur blessure après un coup sur la cheville. Mais le joueur était vite sur pied car dès le lendemain, il était à l’entraînement. Capitano ne consentira qu’une journée de récupération, ce samedi, car le prochain match contre Ben Hur aura lieu dès jeudi prochain à 20h35.

˜

         Le recrutement est-il enfin terminé ? Il semblerait que Capitano ait demandé de faire un effort pour Carlos Arano, l’ancien latéral du Racing Club.

¯

Dimanche 9 septembre 2007

         Principale tache de Capitano cette semaine : trouver un remplaçant à Miralles après son expulsion face à Independiente Rivadavia. Dans ce contexte, faut-il conserver le 4-3-3 ou passer en 4-4-2 ? Cette question n’est pas simple, on l’a vu jeudi dernier où même réduits à dix, Capitano n’a pas choisi un repli défensif, mais s’est basé sur les qualités offensives de l’équipe. Elle a même terminé le match avec seulement trois défenseurs, deux milieux et quatre joueurs à vocation offensive. L’option principale consiste à faire Matias Quiroga au poste de milieu gauche en recentrant Dolci. Mais d’autres pistes sont envisageables avec les incorporations de Pablo Azcurra, Lucas Rimoldi, Ramiro Pereyra, Alexis Cabrera ou Ezequiel Barrionuevo. Toutes ces pistes impliqueraient un passage en 4-4-2, un remplacement poste pour poste demanderait de faire appel à un jeune du club.

¯

Mardi 11 septembre 2007

         Quiroga a pris la place disponible dans le onze titulaire de Capitano à l’entraînement. Hier, il a évolué dans la formation suivante : Valentín Brasca – Leandro Álvarez, Julián Maidana, Marco Torsiglieri, Germán Rivera – Julio Buffarini, Cristian Basualdo, Franco Dolci, Matías Quiroga – Héctor Cuevas, Iván Borghello. Il n’y aura vraisemblablement pas de surprise dans la composition qui fera face à Ben Hur, jeudi prochain. Toutefois, Lucas Rimoldi, qui a montré sa bonne forme pourrait faire son apparition sur le banc, à moins qu’il n’intègre directement les titulaires. Dans ce cas, Cristian Basualdo laisserait sa place.

˜

         Le Talleres défendra, aujourd’hui, Ezequiel Miralles devant la commission de displicine. Expulsé directement, jeudi dernier, avec un coup de coude, somme toute involontaire à la retombé d’un saut executé en commun avec Martinelli, le joueur de la « T » risque deux matches de suspension. On espère que cette sanction ne dépassera pas le match unique et qu’il sera disponible pour rencontrer Quilmes.

˜

Interview de Carlos Granero (extraits):

Continuez-vous à chercher des associès après le départ de Saint Etienne ?

« De manière permanente, mais, pour le moment, il n’y a rien. Nous considérons qu’un investisseur supplémentaire peut nous aider sur le plan institutionnel et sportif. Il y a eu des contacts avec quelques groupes, mais sans que l’on avance plus que çà. Je ne pense que personne ne se présentera avant décembre ou juillet et que nous devrons assumer seuls nos obligations. »

Vous êtes-vous habitué aux critiques constantes ?

« M’habituer ? Je ne sais pas, mais je comprends les règles du jeu. Ce sont des compromis qu’il faut affronter, en supportant la situation et en ne baissant jamais les bras… »

Quel est votre désir le plus grand ?

« Permettre au Talleres de revenir en première division. Je n’ai aucun doute lorsque j’affirme qu’après River Plate et Boca Juniors, le Talleres est l’équipe la plus importante en Argentine… Il y a beaucoup de projets, beaucoup d’idées, mais les améliorations ne se feront pas du jour au lendemain, il faut travailler tous les jours… »

Que répondez-vous aux supporters qui veulent que l’on reviennent à la Boutique pour les matches à domicile ?

« Je comprends les sentiments des supporters, mais la réalité fait que c’est impossible. Si un vendredi après-midi, le Talleres mobilise plus de 30.000 personnes, on se rend compte qu’il n’y a pas la place dans la Boutique pour loger une telle foule. Et, c’est sans compter les problèmes d’accès et de stationnement dûs à la croissance urbaine…. »

         sur le cas Pastore :

« Nous considérons le sujet comme clos. On a enquété sur Ateliers, on nous a accusé de ne pas avoir pris nos responsabilités. Mais nous ne pouvons rien faire. La législation argentine favorise l’avis des parents, qui peuvent inscrire leurs enfants, là où ils veulent. C’est la réalité…. Même le juge ne peut pas intervenir, bien que j’ai confiance que le magistrat trouve une solution. Nous aimerions que Pastore réintègre le club, mais si j’étais le père, je choisirais Huracán car il est en première division… »

¯

Mercredi 12 septembre 2007

         Capitano a fait ses choix et a décidé de rassembler 20 joueurs pour une mise au vert avant le match contre Ben Hur. 20 joueurs, soit les 18 retenus pour le match, plus Rimoldi et Rivas dont on attend les habilitations dans la journée. Dans ce cas, ils prendraient place sur le banc. L’équipe titulaire retenue sera celle que Capitano a fait évolué toute cette semaine à l’entraînement, soit : Valentín Brasca – Leandro Álvarez, Julián Maidana, Marco Torsiglieri, Germán Rivera – Julio Buffarini, Cristian Basualdo, Franco Dolci, Matías Quiroga – Héctor Cuevas, Iván Borghello. Sur le banc, prendront place Damian Grosso, Juan Cruz Gill, Dante Pérez, Alexis Cabrera, Pablo Azcurra et Ramiro Pereyra, plus donc Rimoldi et Rivas.

˜

         Javier Pastore se montre plutôt dépassé par tous les évènements autour de son nom. Il affirme que sa seule volonté est celle de jouer: “ soit au Talleres ou à Huracán. J’espère seulement que l’on trouvera une solution rapidement pour que je revienne sur le terrain...”. Sur sa mise à l’écart de l’équipe première, la saison dernière, il affirme qu’elle vient de Piero Foglia, coordinateur des équipes de jeunes, qui voulait le préserver du climat malsain de l’équipe professionnel.” Sur son choix, il dit: “Je préfererais rester à Buenos Aires parce qu’ils m’ont dit qu’ils comptaient sur moi. Je ne connais pas Osvaldo Ardiles, mais je sais que je suis inscrit à l’AFA (une demande de licence a été déposé par Huracan) et il ne manque que l’habilitation. A Huracán, ils m’ont demandé de rester tranquille, c’est pourquoi j’ai toujours un espoir. Si je devais revenir au Talleres, il n’y aurait pas non plus de problème, bien que j’aimerais que ce soit avec les professionnels.”

¯

Jeudi 13 septembre 2007

         Tournoi d’Ouverture (6e journée) : Talleres – Sportivo Ben Hur     3 – 1

         Stade Olimpico de Córdoba – arbitre: Raúl Bertinotti – 21.000 spectateurs 

         Buts : 36e Matías Quiroga (T), 60e Iván Borghello (T), 64e Iván Borghello (T), 81e Gonzalo M. Klusener (BH).

Talleres : Valentin Brasca – Leandro Alvarez, Julian Maidana, Marco N. Torsiglieri, German Rivera - J. Buffarini (Lucas Rimoldi, 56e), Cristian A. Basualdo, Franco Dolci, Matias Quiroga (Emanuel Rivas, 84e) - Iván Borghello (Pablo Azcurra, 75e), Héctor Cuevas. DT: Salvador Capitano.

Ben Hur : Diego J. Aguiar - Marcello Barreña (Millahual, 78e), Daniel Mustafa (Carrizo, 62e), Juan Ignacio Otal, Diego A. Restelli – Cristian D. Vella, Héctor Mellado (Ibáñez, 69e), Miguel Monay, Sergio A. Zanabria – Luis Ceresetto, Gonzalo M. Klusener. DT: H. R. Viotti.

Avertissements : 15e Julio Buffarini (T), 28e Gonzalo M. Klusener (BH), 39e Leandro Alvarez (T), 71e Iván Borghello (T), 88e Miguel Monay (BH).

         Troisième victoire consécutive à domicile. L’histoire ne retiendra peut-être que cela. Mais le Talleres n’a pas toujours confirmé les espoirs qu’il avait fait naître lors des précédents matches. Le public commençait même sérieusement à s’impatienter lorsque à la 36e minute, elle prenait l’avantge sur une équipe de Ben Hur qui commençait à surprendre. Le but était l’œuvre de Matias Quiroga qui avait bénéficié d’une remise parfaite de Borghello. Avant, Ben Hur avait eu presque un monopole sur le ballon, imposant au Talleres de jouer dans sa moitié de terrain. On était loin de l’équipe conquérante que l’on avait vu lors du derby et même, lors du déplacement à Mendoza en seconde mi-temps. Après la pause, Ben Hur a eu l’occasion d’égaliser, il n’a pas pu le faire grâce au talent naissant de Brasca. Mais, c’est l’entrée en jeu de Rimoldi qui modifia sensiblement les choses. Associé à Borghello et Quiroga, ils allaient tous trois crucifiés par deux fois la défense adverse. Le Talleres a remporté cette victoire par sa capacité à marquer des buts, mais il reste encore beaucoup de travail à Capitano et il faudra certainement produire un tout autre match face à Quilmes lors de la prochaine journée, pour espérer obtenir un résultat favorable.

         Le Talleres obtient ainsi la troisième place provisoire de Nacional B, derrière Godoy Cruz et Belgrano, qui comptent le même nombre de points mais un match en moins. Cette victoire permet également à la « T » de se rapprocher de Ferrocarril Oeste, la C.A.I. et Ben Hur au classement à la moyenne.

¯

Vendredi 14 septembre 2007

         Hier, s’éteignait le délai accordé par l’AFA pour que le Talleres confirme l’arrivé du latéral Carlos Arano. En l’absence de toute annonce, faut-il comprendre que les négociations ont échouées ? Hier, les commentaires sur la question étaient des plus discordants. Du « Je tiens à ce qu’il vienne » de Capitano, au « Nous verrons si il doit venir » de Granero ; les dirgeants étaient loin d’avoir une réponse unifié.

¯

Samedi 15 septembre 2007

         Le contraste avec la saison passé est saisissant. Hier, le Talleres pouvait aligner des noms sur le papier, mais difficilement ce qu’on appelle une équipe et les résultats ne sont jamais venus. Aujourd’hui, il présente un visage très différent. Le recrutement aurait pu inquiéter. Par son nombre, 24 nouveaux joueurs, mais que restait-il de ceux de l’année dernière : deux jeunes prometteurs, Buffarini et Quiroga et c’est à peu près tout. Par son inexpérience, le Talleres doit présenter une des équipes parmi les plus jeunes de tous les championnats professionnels argentins. Seul, Maidana dénote dans ce contexte et Basualdo ou Rimoldi passent pour des anciens, à 27 ans. Surtout, cette équipe de jeunes développe un jeu plaisant, offensif qui lui attire les soutiens des supporters. Dans ce contexte, certains semblent déjà occuper une place à part dans le cœur des supporters. En six matches et 5 buts, Ivan Borghello est de ceux-là. Il a été un joueur prometteur à Newell’s, avant d’être dirigé vers une voie de garage et de se retrouver en seconde division mexicaine l’année dernière. De retour sur le sol argentin, il semble avoir adopté le Talleres comme une nouvelle famille autant que les supporters locaux l’ont rapidement adopté. Il semble promis à un bel avenir et a rapidement rattraper quelques figures du Talleres venus comme lui de l’extérieur, tels Humberto Bravo, Mario Bevilacqua, José Zelaya et Roberto Oste.

¯

Dimanche 16 septembre 2007

         Humberto Grondona l’a déclaré : « Nous allons recruter tous ceux que nous pouvons maintenant. Comme le championnat sera long, il s’agit de prendre une longueur d’avance sur les autres et de ne pas avoir à négocier pendant les vacances. » Le recrutement hivernal étant semble-t-il terminé, le Talleres a décidé de commencer celui de décembre-janvier. Dans ce contexte, il a pris contact avec Juan Pablo Francia, né en 1984 à San Francisco et qui a débuté dans les équipes de jeunes du Belgrano, avant de rejoindre la France et Bordeaux en janvier 2001. Depuis le joueur a participé à 95 rencontres de l’équipe première girondine et marqué 11 buts. Il pourrait rejoindre le Talleres en décembre. A 23 ans, il ne dénoterait pas parmi la jeune classe tallarine.

˜

Ezequiel Miralles pourra jouer le prochain match. La commission de discipline de l’AFA a reconnu que le coup de coude n’était pas intentionnel et a appliqué la sanction minimale après expulsion, soit un match.

˜

         La venue de Carlos Arano semble définitivement écartée en raison d’une trop grande divergence de vues concernant les salaires.

¯

Lundi 17 septembre 2007

         Une des bonnes surprises du recrutement est le milieu de terrain défensif Franco Dolci. Inconnu en Argentine, il s’est forgé une âme de batailleur dans les épreuves de la vie : une mère morte lorsqu’il avait 3 ans et le père disparu lorsqu’il en avait 14, il fut élevé par sa grand-mère (qui mourut également avant sa majorité) et trois sœurs plus agées. Il débuta sérieusement le football à 16 ans dans les équipes de jeunes de l’Université Catholique du Chili, avant de revenir en Argentine et d’évoluer dans un championnat local, pour le club Matienzo de Monte Buey (dont est également issu Ignacio Piatti (Gimnasia La Plata, ex-Chacarita Juniors et Saint Etienne). De cette division régionale, il partira directement pour la première division française et Nice, où il aura un baptème du feu face à Metz.. Pour le match contre le champion de France, Lyon, les dirigeants niçois avaient promis une prime de 10.000 euros en cas de victoire à chaque joueur. Le match se termina par un résultat nul et chacun repartit sans un centime. Prété par la suite à Bastia, il finit par revenir en Argentine et en quelques matches s’impose déjà comme un joueur incontournable.

¯

Mercredi 19 septembre 2007

         Le Talleres a-t-il retenu la leçon de l’affaire Pastore ? On peut le penser vu les derniers développements au sein du centre de formation. On se souvient que Pablo Rolón avait rejoint la sélection des moins de 17 ans pour le mondial de la catégorie. Il n’en fallut pas plus pour attirer un agent près à le faire signer pour un club espagnol. Au Talleres, on prit vite la mesure de la situation et le joueur s’est vu proposer un contrat professionnel dès son retour et son incorporation au groupe pro. Dans l’intervalle, il continuera à évoluer dans le championnat AFA des moins de 18 ans, mais pourrait être appelé à renforcer l’équipe première comme ce fut déjà le cas la saison dernière lors de l’ultime journée.

¯

Jeudi 20 septembre 2007

         Match d’entraînement. Salvador Capitano a divisé la séance en trois périodes pour tester diverses variantes. Il a tout d’abord aligné : Brasca – Alvarez, Maidana, Torsiglieri, Rivera – Buffarini, Basualdo, Dolci, Quiroga – Miralles, Cuevas. La seule surprise de cette composition était l’absence de Borghello. Puis dans une second temps, il faisait rentrer Borghello et Rimoldi à la place de Cuevas et de Buffarini, évoluant sous la composition suivante: Brasca – Alvarez, Maidana, Torsiglieri, Rivera – Dolci, Basualdo, Rimoldi, Quiroga – Miralles, Borghello. A la fin, il effectua plus de changements, passant à une composition en 3 – 4 – 3 (assez facilement modulable toutefois, car il suffisait de demander à Rivera et Quiroga de redescendre d’un cran pour retrouver une formation classique en 4-4-2): Grosso – Alvarez, Maidana, Torsiglieri – Buffarini, Rimoldi, Dolci, Rivera – Miralles, Borghello, Quiroga.

˜

         Marcos Argüello, gardien de la saison 2004-05, n’est plus lié au Talleres. Argüello, qui était sous contrat jusqu’en juin 2008, a payé 30.000 pesos pour le résilier. Cet argent viendra s’ajouter à la redevance et autres prélèvements destinés à régler les dettes de la faillite. Le gardien de but n’avait pas été pris en compte par Capitano en début de saison et se retrouvait désormais le sixième gardien du club dérriere Valentin Brasca, Damian Grosso, Silvio Dulcich, Leandro Requena et Martin Silva. Il partageait l’entraînement de l’équipe locale évoluant en Ligue de Córdoba.

¯

Vendredi 21 septembre 2007

         Salvador Capitano a décidé de deux changements pour affronter Quilmes, un club tout juste descendu de première division. Il alignera donc une équipe classique, évoluant en 4-4-2, mais dans laquelle Rimoldi fait son entrée en tant que titulaire et Miralles son retour après sa suspension. Le Talleres débutera donc avec Valentin Brasca - Leandro Alvarez, Julian Maidana, Marco Torsiglieri, German Rivera – Franco Dolci, Cristian Basualdo, Lucas Rimoldi, Matías Quiroga – Ivan Borghello, Ezequiel Miralles. Damian Grosso, Juan Cruz Gill, Alexis Cabrera, Julio Buffarini, Pablo Azcurra, Emanuel Rivas, Héctor Cuevas complèteront la délégation. A noter que Diego Ceballos, buteur du Talleres sera sur le banc de Quilmes.

¯

Samedi 22 septembre 2007

         Tournoi d’Ouverture (7e journée) : Quilmes – Talleres          1 – 0

         Stade José Luis Meiszner – arbitre: Alejandro Toia

         But : Luciano Rodriguez (22e, Quilmes)

Quilmes : Marcelo L. Pontiroli – Walter A. García, Gonzalez Bordon, Raúl Gorostegui, Diego Sequeira; Hector Vidal Sosa, Esteban Garcia, Damián Musto, Juan Olivares (Marclay, 65e) – Germán Alemanno (Giampietri, 55e), Luciano Rodríguez (Diego Ceballos, 75e). DT: A. Fanessi.

Talleres : Valentin Brasca – Leandro Alvarez, Julian Maidana, Marco N. Torsiglieri, Germán Rivera (Emanuel Rivas, 62e) - Franco Dolci, Cristian A. Basualdo (Julio Buffarini, 62e), Lucas R. Rimoldi, Matias Quiroga - Ezequiel Miralles (Héctor Cuevas, 83e), Ivan Borghello. DT: Salvador Capitano.

Avertissements : 21e, Lucas R. Rimoldi (T), 77e Diego Sequeira (Q), 80e Julián Maidana (T).

         Il ne suffit pas d’affirmer que l’heure est arrivée pour gagner à l’extérieur. Le Talleres en a fait la triste expérience en rentrant encore une fois trop tardivement dans la partie. Le but de Quilmes à la 22e minute concrétisait une domination réelle de l’équipe locale jusqu’à ce moment de la partie. Il réveillait enfin des visiteurs peu en jambes jusqu’ici. Avant la mi-temps, ils se créaient trois occasions franches de but, par Miralles, Borghello et Rimoldi, mais Pontiroli veillait. En seconde mi-temps, Capitano décidait de renforcer son secteur offensif, faisait entrer un attaquant (Rivas) et un milieu offensif (Buffarini) pour un arrière et un milieu défensif. Dès lors, Quilmes ne sortait plus de sa moitié de terrain et se recroquevillait devant son but. Mais, si bien, que plus rien ne bougea, malgré les attques incessantes des albiazules. Avec cette fin de match, le Talleres méritait beaucoup mieux et il pourra certainement se mordre les doigts d’avoir laissé un des favoris de ce championnat d’avoir gagné trois points avec aussi peu d’arguments. Cela fait 20 matches de suite à l’extérieur sans aucune victoire.

         Salvador Capitano : « Pendant 25 minutes, Quilmes nous a été supérieur et nous ne réagissons pas. En seconde mi-temps, nous avons eu les meilleures situations pour égaliser, mais nous n’avons pas pu… il devient très difficile de jouer contre une équipe qui travaille sans penser au but et se recroqueville sur sa partie de terrain. »

         Julio Buffarini : « Encore une fois, nous restons avec les mains vides. Il nous reste un goût d’amertume parce que nous avons tout fait pour obtenir au moins le match nul. Aujourd’hui, nous n’aurions pas du perdre, mais il nous faut déjà penser à Tucuman. »

         Marco Torsiglieri : « Nous réagissons trop tard. L’échec nous fait mal, parce que nous avons fait des efforts pour ramener au moins un point à Córdoba. »

˜

         25 supporters de la « Fidèle », un des groupes « ultras » du Talleres ont réussi à assister au match malgré l’interdiction de déplacement des supporters adverses. Ils ont bénéficié de l’amitié qui existe avec un groupe de supporters locaux pour « s’infiltrer ».

¯

Mardi 25 septembre 2007

         L’échec devant Quilmes amène diverses réflexions. Julian Maidana, promu représentant des joueurs, s’est longuement entretenu avec Capitano au sortir de l’entraînement. Auparavant, une réunion entre le staff technique et l’ensemble du groupe s’était tenu pendant une demi-heure. L’une des principales critiques provient du terrain d’entraînement jugé trop dur par l’ensemble des joueurs. « Il ressemble plus a un terrain asphalté qu’à de la terre. », affirme Maidana.

˜

         Le cas Javier Pastore ne sera pas aussi défavorable à Ateliers SA que l’on pouvait le penser au début. Le juge n’à emis que des recommandations envers la gérance du club et ne la remettra pas en cause. Par ailleurs, l’avocat de l’entrepreneur Marcelo Simonian a affirmé que le joueur ne reviendra pas au Talleres et qu’il ne comprenait l’obstination du juge Carlos Tale.

¯

Mercredi 26 septembre 2007

         Salvador Capitano aura plusieurs problèmes à résoudre avant de recevoir San Martin de Tucuman. Il faudra résoudre la sécherresse offensive constater devant Quilmes. Pour cela, on envisage de revenir à placer trois attaquants devant et que Cuevas reviennet dans l’équipe aux cotés de Miralles et de Borghello. Il faudra également améliorer la question de la récupération qui a été défaillante samedi dernier. Il serait donc envisagé que le milieu ne soit pas dégarni et qu’il continue à évoluer à quatre. Ce serait donc la défense qui ferait les frais de cette réorganisation et devrait évoluer à trois. On se rappelle toutefois que la dernière fois que le Talleres a joué avec trois arrières n’avait pas été une réussite et que ses adversaires partaient en contre derrière les milieux latéraux. Un des autres problèmes qui se pose à Capitano est celle du doute qui subsiste sur la présence de Lucas Rimoldi, qui présentait quelques contusions suite au match de samedi. Le médecin du club est toutefois optimiste quant à sa participation au match qui vient.

˜

         Les joueurs du Talleres ont été entendus. Ils se plaignaient des terrains d’entraînements jugés non sans raison trop durs. Aujourd’hui, ils pourront fouler le terrain de la Boutique et, jeudi, le Talleres a obtenu de disposer du terrain du stade de Córdoba une journée supplémentaire. Enfin, la direction a promis que les terrains de la propriété seraient à nouveau disponible après réfection en février.

¯

Jeudi 27 septembre 2007

         Entraînement : Salvador Capitano a pris en charge un groupe de 13 joueurs, à savoir la formation « titularisable » : Brasca – Alvarez, Maidana, Torsiglieri – Buffarini, Dolci, Basualdo, Quiroga – Miralles, Cuevas, Borghello plus l’attaquant Emanuel Rivas et le défenseur German Rivera. Pendant ce temps, Lucas Rimoldi, Gabriel Oyola et Mauro Algecira, tous trois relevant de blessures plus ou moins sérieuses, s’entraînait de manière différencié. Enfin, le reste du groupe pro était convié à un match amical contre Juniors. Le Talleres évoluait dans la composition suivante : Damian Grosso – José Luis Gomez, Dante Pérez, Juan Cruz Gill, Edgardo Galindez – Matias Rinaudo, Sebastian Brown, Alexis Cabrera, Pablo Azcurra – Daniel Plana, Matias Manzano. Par la suite, Ezequiel Barrionuevo et Jonathan Artura sont également entré en jeu. Ils ont gagné 1 à 0 devant une équipe de Juniors qui, après avoir présenté quelques jeunes en début de match, a fini avec son équipe type sur le terrain.

˜

         La rencontre avec San Martin de Tucman n’est pas seulement un match comme les autres, c’est également le « Clasico » de l’intérieur comme l’affrontement entre Boca Juniors et River Plate l’est pour les clubs de la province de Buenos Aires. Il est vrai que le championnat de seconde division regorge cette année encore de « derbys » : Talleres, Belgrano, Instituto pour Córdoba, Atletico et Ben Hur pour Rafaela, Godoy Cruz et Independiente pour Mendoza que la rencontre entre les deux clubs historiques du mouvement du football de l’intérieur aurait pu passer inaperçue.

¯

Vendredi 28 septembre 2007

         Voir les adversaires les plus irréconciliables assis à la même table et discutant pour chercher ensemble la meilleure solution pour l’avenir du Talleres. Impensable, non ! On avait parlé du pacte de non-agression qui était intervenu tacitement entre Granero et le groupe des « notables ». Hier, ils ont fait un pas de plus vers la raison. Ils ont réussi à faire ce que l’on ne croyait plus possible, faire l’unité pour le bien du club. Hier, étaient réunis au siège du club, Carlos Granero, le président d’Ateliers SA, Ernesto Salum, Oscar Gambone et Jorge Herrero pour le groupe des « notables », Osvaldo Taham, réprésentant l’ex-président Miguel Srur, les ex-dirigeants Alberto Escalante et Luis Carrizo, des représentants du mouvement « Talleres de Mi Vida » et d’autres groupes. Seuls absents, Jorge Chubnodsky, pour le groupe « Fundacion Albiazul » et le groupe « La Causa ». Le sujet était de voir ce qu’il pouvait être envisager pour la rénovation de la Boutique. La réunion a duré plus de trois heures et a débouché sur une nomination d’une commission devant travailler la question. Le projet principal s’articule autour de trois points : 1 – la construction d’une galerie commerciale et sa concession pour 30 ans (ce qui devrait rapporter au club 10% des revenus bruts de l’activité commercante pendant toute la durée de l’exploitation. Au bout des 30 ans, la galerie construite aux frais de l’exploitant devrait revenir dans le capital du club). 2 – la création d’une seconde galerie. 3 – d’importantes rénovations du stade, notamment au niveau du terrain et des locaux du centre de formation.

         Cette réunion n’a pas eu l’assentiment de tous, nous l’avons déjà fait remarquer et certains membres des notables ont montré leur désaccord, tel Egidio Heyd. Mais, l’unité que montrait l’opposition, il y a quelques mois, a volé en éclats… et c’est tant mieux.

˜

         Salvador Capitano a multiplié hier les essais à l’entraînement. Dans un premier temps, il a évolué avec une formation en 4-3-3 : Brasca – Alvarez, Maidana, Torsiglieri, Rivera – Buffarini, Basualdo, Dolci – Miralles, Cuevas, Borghello, puis, il est passé en 3-4-3, Lucas Rimoldi, prenant la place de Basualdo et Rivera montant au milieu de terrain, tandis que devant Emanuel Rivas prenait la place de Cuevas. La bonne nouvelle vient du complet rétablissement de Rimoldi, qui ne se ressent plus de ses douleurs au pied droit.

¯

Samedi 29 septembre 2007

         Salvador Capitano a tellement multiplié les variantes à l’entraînement que l’on ne peut affirmer avec certitude qu’elle est la formation qu’il alignera devant San Martin de Tucuman. La présomption la plus forte penche pour une formation en 3-4-3 ainsi composée : Brasca – Alvarez, Maidana, Torsiglieri – Buffarini, Basualdo, Dolci, Quiroga – Miralles, Cuevas, Borghello. Les autres joueurs convoqués pour ce match sont le gardien Damian Grosso, les défenseurs Juan Cruz Gill et German Rivera, les milieux de terrain Lucas Rimoldi, Pablo Azcurra et Alexis Cabrera et l’attaquant Emanuel Rivas.

˜

         Il n’y a pas que l’équipe première qui jouera un « Clasico » ce week-end ; l’équipe évoluant en ligue de Cordoba s’apprête à affronter Instituto. L’intérêt de cette rencontre est largement réévalué par le fait que les deux clubs se retrouvent parmi les leaders du championnat régional, une situation qui n’était plus arrivée depuis quelques années. Instituto est premier avec 50 points, mais le Talleres (46 points) peut revenir sur ses talons à la faveur d’un résultat favorable.

˜

         Les équipes de jeunes ont disputé en match avancé la 26e journée. Ils se déplaçaient à Colon (Santa Fe) et ont obtenu des résultats encourageants : chez les moins de 20 ans, ils ont obtenu le partage des points (2-2, buts de Agustin Diaz et Roberto Moreyra), en 18 ans, ils ont perdu 2 – 1 (but de Reyes) et en 17 ans, ils ont empoché la victoire, toujours par 2 – 1 (buts de Morales et Lobo).

¯

Dimanche 30 septembre 2007

         Tournoi d’Ouverture (8e journée) : Talleres – San Martin (Tucuman)               1 – 1

         Stade olimpico de Córdoba – arbitre: Dario Maccarone – 25.000 spectateurs

Buts: Juan Monge (38e, csc) pour le Talleres, Diego Romano (57e) pour San Martin

Talleres: Valentin Brasca – Leandro Alvarez, Julian Maidana, Marco Torsiglieri, German Rivera (Emanuel Rivas, 65e) – Franco Dolci (Pablo Azcurra, 85e), Lucas Rimoldi, Matias Quiroga – Ezequiel Miralles (Julio Buffarini, 46e), Héctor Cuevas, Ivan Borghello. DT: Salvador Capitano.

San Martin: German Caffa – German Noce, Juan Monge, Luciano Krikorian, Esteban Gil (Oviedo, 61e) – Pablo Cantero, Jorge Serrano, Ramiro Leone (E. Pérez, 73e), Diego Romano – Juan José Morales (Campodónico, 69e), Gustavo Ibanez. DT: Carlos Roldan.

Avertissements: Maidana, Dolci, Rimoldi, Quiroga, Borghello (Talleres), Serrano, Perez (San Martin).

         Le Talleres a certainement joué sa plus mauvaise partie depuis le début de la saison contre San Martin. Il ne suffit pas d’aligner une équipe très offensive pour l’être effectivement. Il faut encore être capable de conquérir la balle et la garder. Dans cette optique, le Talleres a montré pendant toute la première mi-temps un visage  que l’on avait oublié. Brasca était pour le coup en première ligne et ne s’en sortait pas trop mal. Sans lui, San Martin aurait sûrement assuré sa domination. Tout au contraire, c’est le Talleres qui faisait le break sur l’unique attaque qui aboutit aux abords du but adverse. Il faudra également la maladresse d’un défenseur adverse pour aider la concrétisation du tir de Quiroga. En seconde mi-temps, Capitano trouvera enfin la solution pour endiguer l’activité du milieu l’adverse. Il avait fait rentrer Buffarini à la mi-temps à la place d’un Miralles transparent. En occupant mieux le terrain, le Talleres a dès lors enchainé des phases de jeu de qualité et des absences un peu coupables. Et ce n’est que justice, lorsque à la 57e minute, San Martin trouvait la faille et obtenait le point du match nul. Au Talleres, outre Brasca, on aura apprécié les qualités des deux remplaçants Buffarini et Rivas.

˜

         Le Talleres a joué 24 fois contre San Martin : Il a obtenu 9 victoires, perdu 9 fois et depuis ce match, fait six fois match nul. A Córdoba, il a obtenu 8 victoires, fait trois nuls et perdu deux fois.

¯

Mardi 2 octobre 2007

         La tactique adopté par Salvador Capitano depuis le début de l’année n’est pas encore arrivé à maturité. Partisan du 4-4-2, il semble s’être fait une raison sur les qualités de l’équipe et a opté pour un 4-3-3, afin d’utiliser au mieux les qualités de vitesse et de vivacité que montrent Miralles, Cuevas ou Borghello. Mais, tout ne marche pas à chaque coup. Dimanche, Miralles s’est montré très effacé et les autres n’ont pas bénéficié d’un nombre de ballons suffisants pour se monter vraiment dangereux. Du coup, Emanuel Rivas, qui a fait une bonne rentrée se pose comme une alternative sérieuse. Capitano n’a pas été satisfait du manque de rendement de son équipe, mais estime que des corrections peuvent être apportées. La semaine qui vient amènera certainement des changements dans l’équipe titulaire.

¯

Mercredi 3 octobre 2007

         Pour affronter Nueva Chicago, on en est encore à l’heure des spéculations. On parle de la sortie de Miralles du groupe titulaire, et de la rentrée de Basualdo et d’Emanuel Rivas. Mais il faudra encore tenir compte de l’état physique de Lucas Rimoldi (douleurs au niveau de plante du pied gauche) et de Franco Dolci (contracture). On en saura certainement plus à la suite de l’entrainement de cet après-midi.

˜

         Le cas Javier Pastore est en voie de résolution et l’issue n’est pas si défavorable que cela au Talleres. Le jeune meneur de jeu jouera bien pour Huracan cette saison, mais pas en vertu de l’autorité parentale, mais d’un prêt qui serait conclu entre les deux clubs. Pastore signerait donc un premier contrat professionnel pour le Talleres et partirait ensuite pour Huracan jusqu’en juin prochain. Une solution qui satisferait les deux clubs et le joueur qui renouerait ainsi avec la compétition, mais peut-être pas les agents qui avaient flairé le bon coup.

˜

         Le 94e anniversaire du Talleres approche et l’idée de créer un musée est ressortie des cartons. Le principe retenu  serait non seulement de présenter les traditionnelles trophées et photos des anciens joueurs et équipes, mais aussi de projeter sur un écran plasma géant d’anciens matches et des documentaires sur la vie Albiazul. Pour l’instant, le lieu retenu en serait le sous-sol du siège du club.

¯

Jeudi 4 octobre 2007

         Il semble que l’on se dirige vers trois changements pour rencontrer Nueva Chicago. Le 4-4-3 serait abandonné pour un retour à un 4-4-2 traditionnel. Mais la principale surprise pourrait venir de l’arrière. Jusqu’ici, quasi-inamovible, la défense était composée d’Alvarez, Maidana, Torsiglieri et Rivera. Capitano a fait aujourd’hui évolué Gill aux cotés de Maidana en défense centrale et poussé Torsiglieri sur le côté gauche. Au milieu de terrain, si il a continué à faire confiance à Rimoldi et à Dolci à la récupération, il a appelé Buffarini pour occuper le flanc droit et maintenu Quiroga sur le gauche. Devant Miralles a fait les frais du changement de tactique et Emauel Rivas a été préféré à Cuevas pour accompagner Borghello. Au fil des minutes, Capitano a fait sortir Rimoldi et Dolci afin de les ménager, fait rentrer Basualdo comme milieu récupérateur et Cuevas comme second attaquant aux cotés de Borghello, demandant également à Rivas de descendre d’un cran et de se positionner derrière les deux avants.

¯

Vendredi 5 octobre 2007

         Si le Talleres peut encore se permettre de ne pas monter cette année, il ne doit pas non plus se montrer médiocre. Les résultats catastrophiques de la saison dernière pèsent impitoyablement sur la moyenne et l’équipe le sait, elle se doit de réaliser une saison au moins aussi bonne que celle de la saison 2005-06, soit 55 points. Dans ce contexte, les échecs cumulès devant Quilmes (où l’équipe méritait de ramener au moins un point) et devant Tucuman (où on ne peut pas se permettre de perdre des points à domicile devant des équipes somme toute médiocres) ont fait des vagues. Des voix ont commencé à s’èlever pour le remplacement de Capitano. On lui reproche les changements continus dans l’équipe (ce qui est extraordinaire, c’est qu’ils sont deux fois moins nombreux qu’avec Saporiti, Oste ou Gareca), les variantes constantes de schéma de jeu et quelques autres questions. On ne sait pas encore si s’agit de simples rumeurs ou d’un questionnement de la direction. Mais son remplaçant a déjà un nom : Angel david Comizzo, un ancien attaquant du club et, d’autres ne sont pas loin derrière, tels Juan José Lopez, qui jugera qu’il est peut-être temps de faire son retour.

˜

         Nueva Chicago n’est pas une équipe à prendre à la légère. Son classement à la dernière place du championnat n’est du qu’à ses 18 points de pénalisation infligé par l’AFA. Cette circonstance en fait, du reste, un adversaire d’autant plus dangereux qu’il a besoin de points pour ne pas descendre en fin de saison. Comme Capitano a aligné à l’entrainement la même équipe que la veille, on peut supposer que ce sera celle qu’il mettra en place lors du déplacement face à Nueva Chicago, à savoir : Brasca – Alvarez, Maidana, Gill, Torsiglieri – Buffarini, Rimoldi, Dolci, Quiroga – Rivas, Borghello. Cette formation a seulement obtenu le nul hier face aux remplaçants (1-1), ce qui laisse toutefois penser que des changements de dernière minute pourrait intervenir. Complèteront la délégation qui se rendra à Buenos Aires : Damian Grosso, German Rivera, Cristian Basualdo, Alexis Cabrera, Pablo Azcurra, Ezequiel Miralles et Héctor Cuevas.

¯

Samedi 6 octobre 2007

         Tournoi d’Ouverture (9e journée) : Nueva Chicago – Talleres        1 – 1

         Stade du Ferrocarril Oeste – arbitre : Leandro Bottoni

         Buteurs : Boderone (76e) pour Nueva Chicago, Miralles (90e) pour le Talleres

Nueva Chicago : Jorge de Olivera – Cristian Wenrly, José Solaberrieta, Eduardo Mendez, Jonathan Ceratto – Martin Vitali, Julio Serrano, Franco Quiroga (Talin, 77e), Sergio Viturro (Trombetta, 87e) – Alejandro Martinuccio, Ariel Nahuelpan (Boderone, 63e). DT : N. Marcelo & J. Perez.

Talleres : Valentin Brasca – Leandro Alvarez, Julian Maidana, Juan Cruz Gill (Héctor Cuevas, 78e), Marco Torsiglieri – Julio Buffarini (Ezequiel Miralles, 46e), Franco Dolci, Lucas Rimoldi (Pablo Azcurra, 85e), Matias Quiroga – Ivan Borghello, Emanuel Rivas. DT : Salvador Capitano.

Avertissements : Serrano, Solaberrieta, Ceratto (Nueva Chicago), Buffarini, Torsiglieri, Miralles (Talleres).

         Les remplaçants avaient la clef. Dans ce match, il y a eu deux mi-temps, la première qui ressemblait à beaucoup des derniers matches menés par le Talleres, sans vraiment d’allant et avec une maladresse coupable dans la finition qui permettait à l’adversaire de faire bonne figure. Puis, une seconde, où les attaques ont été plus franches. Mais, encore une fois, les avants du Talleres ont ratès un grand nombre d’occasion et dans leur domination générale sur le match, ils se sont endormis. Nueva Chicago en a alors profité pour ouvrir le score. S’en suivit de longues et interminables minutes à courir après le score et quatre minutes de rpolongations justement accordées par l’arbitre et, au bout de ces quatres minutes, la délivrance amené par Miralles, qui avait eu toute la première mi-temps, à réfléchir sur le banc sur son manque d’activité de la semaine passée. Un but qui a été accueilli presque comme une victoire et qui a fait taire les rumeurs concernant le départ de Capitano. D’ailleurs, ce fut Miralles, lui-même, qui a démenti que les joueurs souhaitaient qu’il parte…

˜

         Le litige avec Javier Pastore est désormais réglé. Le jeune joueur a signé un premier contrat professionnel avec le Talleres assortie d’un prêt jusqu’au 30 juin 2008 pour Huracan.

¯

Lundi 8 octobre 2007

         Le match nul contre Nueva Chicago a été vécu par le groupe comme une victoire. Tous note que l’équipe s’améliore de match en match, mais qu’elle paie cher ses moments d’inattention. Lucas Rimoldi notait justement qu’ils eur faudrait apprendre à gagner à l’extérieur si ils veulent se situer plus haut dans la hiérarchie. Intérrogé sur les conséquences des rumeurs de départ de Capitano, il a affirmé : « Elles ne nous ont jamais influencé, nous avons été sereins. Ce type de rumeurs est né parmi les journalistes. Nous savons qu’il est avec nous et nous n’avons pas de problèmes avec lui. Nous avons une bonne relation et nous travaillons ensemble en jetant nos forces dans la même direction pour mieux faire les choses ». Des propos relayès par Ezequiel Miralles, buteur du jour contre Chicago après avoir été renvoyé sur le banc au début du match : « Il ne se passe rien. Nous nous parlons toujours. Chacun à sa vérité. C’est lui qui décide. Je suis à sa disposition. J’ai à entrer sur le terrain et à donner le meilleur de moi-même pour le Talleres. »

˜

         Après la réunion qui a vu le rapprochement de la direction d’Ateliers et de certains groupes de supporters et d’opposants, la fraction des « notables » dirigé par les anciens présidents Miguel Srur et Egidio Heyd ont affirmé être toujours en désaccord, y compris avec les dècisions prises lors de cette réunion. On notera que ce ne semblait pas être l’avis du porte-parole de ce groupe, Ernesto Salum, qui fut pourtant souvent pris à partie dans le passé par Carlos Granero. Il semblerait donc que certains privilégient toujours les ambitions personnelles à l’avenir du club.

¯

Mercredi 10 octobre 2007

         Lors de la rencontre contre Defensa y Justicia, vendredi, le Talleres fêtera ses 94 ans. La direction a décidé de donner un caractère particulier à l’évènement en invitant d’anciennes gloires du club. Les tensions de ces dernières années empêcheront certainement certains d’être présents, mais on annonce déjà la participation de Daniel Willington, Miguel Romero, Mario Bevilacqua, José Alfredo Zelaya ou Luis Ludueña. La participation de Daniel Valencia, également sollicité, est plus incertaine car le champion du monde 1978 se trouve actuellement en Bolivie.

˜

         Avant de rencontrer Defensa, Capitano devra encore patienter pour savoir si il peut compter sur l’ensemble de ses joueurs. La plus grosse inquiétude provient de Maidana, qui a pris un coup au niveau du genou contre Chicago et a du s’entraîner de manière différencié depuis. Par contre, il pourra de nouveau compter sur Ivan Borghello qui a surmonté quelques problèmes musculaires. Capitano essayera certainement quelques variantes lors de l’entraînement prévu cet après-midi.

¯

Jeudi 11 octobre 2007

         Salvador Capitano attendra jusqu’au dernier moment pour composer son équipe car Leandro Alvarez, le latéral droit est victime d’une contracture. En cas de forfait, il permettrait à l’un des jeunes, en l’occurrence José Luis Gomez, qui piaffe d’impatience dans l’antichambre de rentrer dans l’équipe. Pour ce match à domicile, il est prévu de revenir à un schéma en 4-3-3, ce qui impliquerait la sortie de Julio Buffarini pour Ezequiel Miralles. L’équipe serait vraisembablement composé ainsi : Brasca – Gomez ou Alvarez, Maidana, Gill, Torsiglieri – Dolci, Rimoldi, Quiroga – Miralles, Borghello, Rivas. Complèteront le banc : Damian Grosso, German Rivera, Julio Buffarini, Cristian Basualdo, Pablo Azcurra, Ramiro Pereyra et Héctor Cuevas.

¯

Vendredi 12 octobre 2007

         Tournoi d’Ouverture (10e journée) : Talleres – Defensa y Justicia   2 – 0

         Stade Olimpico de Cordoba – arbitre: Carlos Ferreira – 30.000 spectateurs

         Buts: Héctor Cuevas (85e, 90e)

Talleres : Valentin Brasca – José Luis Gomez (Julio Buffarini, 75e), Julian Maidana, Juan Cruz Gill, Marco Torsiglieri – Franco Dolci, Lucas Rimoldi, Matias Quiroga (Pablo Azcurra, 78e) – Ezequiel Miralles, Ivan Borghello (Hector Cuevas, 66e), Emanuel Rivas. DT: Salvador Capitano.

Defensa y Justicia : Daniel Bertoya – Mariano Celasco, Facundo Fernandez, Claudio Greco, Norbeto Orrego – Javier Umbides (G. Bella, 80e), Ricardo Romero, Fernando Lorefice, David Vega – Omar Zalazar (Emiliano Romero, 54e), Pablo Vaccaria (J. Carpinello, 83e). DT: Ricardo Rezza. 

Avertissements : Héctor Cuevas (86e) (Talleres), N. Orrego (61e), R. Romero (65e), D. Vega (90e) (Defensa y Justicia)

La fête était au rendez-vous. 30.000 spectateurs pour la seconde fois de la saison (et il ne s’agissait pas d’un derby cette fois), une victoire obtenu, certes, tardivement, mais par une équipe qui a pratiqué un bon jeu pendant toute la partie, en cherchant constamment le but adverse. Que fallait-il de plus pour fêter dignement le 94e anniversaire du club. Des esprits chagrins diront que c’est la deuxième fois de suite que le remplaçant, le « laissé pour compte » du match précédent qui trouve la solution et dénoue la situation. Defensa y Justicia était venu pour défendre et avait parfaitement réussi  son objectif jusqu’au 7 dernières minutes. Capitano a encore fait preuve de sa vision du jeu en faisant rentrer l’avant centre à la place de Borghello en cours de seconde mi-temps. Certains journalistes écrivaient déjà sur le manque de cohésions entre les lignes ou sur l’absence de relais des débordements de Quiroga quand Cuevas a repris consécutivement deux centres de Dolci et de Rivas. Avec cette victoire, le Talleres remonte quelque peu au classement, regagne quelques places à la moyenne et peut se permettre de penser à une première victoire à l’extérieur lors de la prochaine journée avant d’aborder une série de matches plus compliquée où l’on pourra se faire une réelle idée des possibilités de l’équipe cette année.

¯

Samedi 13 octobre 2007

         Le match d’hier n’a pas laissé que de bons souvenirs. Matias Quiroga a du sortir prématurément à cause d’une contracture et on n’est pas sûr qu’il pourra jouer le prochain match.

¯

Dimanche 14 octobre 2007

         Pour la première fois depuis des années, l’équipe amateur du Talleres joue le titre du championnat de la Ligue de Córdoba qu’elle a si souvent remporté par le passé. Elle affrontait hier lors d’un match au sommet entre le premier et le second du classement provisoire, l’Escuela Présidente Roca. Le Talleres avait assez vite fait la différence grâce à un but de Danilo Carrando à la 23e minute, puis un second, œuvre de Ramiro Pereyra à la 41e. Un troisième but de Figueroa en seconde mi-temps venait compléter le triomphe annoncé. Sauf que l’adversaire ne l’entendait pas de cette oreille. Un premier but à 5 minutes du temps réglementaire ranimait leur jeu alors que les joueurs s’endormaient, pensant ne pas pouvoir être rejoints. L’arbitre accorda alors cinq minutes de prolongations. Il n’en fallut pas plus à Escuela pour revenir : un deuxième but à la 91e minute et un troisième à la 94e minute et les deux équipes repartaient sur un score nul. Les joueurs du Talleres pourront s’en mordre les doigts, d’autant qu’Instituto qu’il avait battu il y a quinze jours s’est permis de prendre la tête du championnat en réalisant un 4 – 1 face à Universitario.

         L’équipe du Talleres : De Tobillas – Arias, Suarez, Carranza, Migliore (puis Cejas) – Gómez, Rodriguez, Marin – Pereyra (puis Godoy) – López, Carando (puis Figueroa). Entraîneurs : Luis Gauto – Pablo Taborda.

˜

         Daniel Valencia, l’ancien joueur vedette du Talleres, pourrait revenir au club dans les jours qui viennent. Ateliers lui a proposé un rôle de coordonnateur et une réponse est attendue prochainement.

¯

Lundi 15 octobre 2007

         La bonne performance de José Luis Gomez à la place de latéral droit posera certainement un problème à Capitano au moment de composer son équipe pour rencontrer Almirante Brown. Applaudi par le public, il se satisfait de ce qui lui arrive : « C’est déjà un grand pas de fait de jouer en seconde division ». Le jeune joueur vient effectivement de Juniors et évoluait jusqu’ici en 4e division. Pas la grosse tête, donc, mais une ambition très palpable dans ses propos : « Jouer au Talleres signifie pour moi un défi important quant à mon avenir et j’espère bien m’en servir comme un tremplin. » Dès la fin de cette semaine, il pourrait se voir offrir une chance supplémentaire, surtout si Leandro Alvarez n’était pas rétabli.

¯

Mardi 16 octobre 2007

         Capitano n’aura peut-être pas de choix à faire concernant le poste de latéral droit, car Leandro Alvarez souffre toujours. Il passera une échographie pour déterminer si il n’y a pas plus qu’une simple contracture. Mais, déjà, un nouveau dilemme se profile. Capitano fera-t-il entrer Héctor Cuevas, le héros du dernier match et dans ce cas, quel joueur exclure devant. Doit-on exclure le remuant Borghello, l’insaisissable Miralles ou le talentueux Rivas. De toute façon, la question de sa rentrée est également dépendant du choix tactique que fera l’entraîneur pour évoluer à l’extérieur. Il ne s’est pas montré jusqu’ici très favorable à une formation évoluant en 4-3-3 loin de ses bases et nous devrions plutôt voir une équipe avec un milieu renforcé.

¯

Mercredi 17 octobre 2007

         Almirante Brown ne pourra pas recevoir le Talleres dans son stade d’Isidro Casanova qui est suspendu suite aux incidents qui ont amené le retrait de points dont ils sont l’objet. Le match se déroulera donc sur le terrain du Sportivo Italiano, ce qui n’est pas forcément une bonne nouvelle car ce terrain comme celui d’Almagro n’est pas réputé être d’une grande qualité.

˜

         Trois joueurs et non des moindres (Maidana, Borghello et Buffarini) sont sous la menace d’une suspension prochaine. Chacun ont atteint le nombre de quatre avertissements, un cinquième signifierait une suspension automatique pour le match suivant.

˜

         Le Talleres a été encore une fois le club qui a enregistré le plus de ventes de billets (indépendamment des abonnements) lors de la 10e journée de seconde division. Mais, cette fois, c’est quatre fois plus que la rencontre Independiente Rivadavia – Nueva Chicago, qui termine pourtant à la seconde place. Qui douterait encore que la place du Talleres n’est pas en première division ?

¯

Jeudi 18 octobre 2007

         Capitano a tranché. L’équipe qui partira ce soir à Buenos Aires évoluera en 4-4-2. La rentrée de Cristian Basualdo à la place de l’avant Ezequiel Miralles est programmé. L’équipe devrait donc avoir la composition suivante : Valentín Brasca - José Luis Gómez, Julián Maidana, Juan Cruz Gill, Marco Torsiglieri - Franco Dolci, Cristian Basualdo, Lucas Rimoldi, Matías Quiroga – Emanuel Rivas, Iván Borghello. Le banc des remplaçants comprendra sept joueurs à choisir parmi Damian Grosso, German Rivera, Julio Buffarini, Pablo Azcurra, Héctor Cuevas, Ezequiel Miralles, Sebastian Brown et le jeune Pablo Rolón (17 ans).

¯

Vendredi 19 octobre 2007

         Salvador Capitano joue-t-il son avenir sur ce match à l’extérieur. Ce sont justement les tactiques adoptées loin de ses bases qui ont été les plus fermement critiqués, ainsi que ses incessants changements de composition. La rentrée de Basualdo pour Miralles fait encore débat et on ne comprends que l’on change une équipe qui a fait ses preuves. Capitano devra gagner ce match ou, alors, devra certainement affronter des lendemains difficiles.

˜

Les supporters du Talleres pourront-ils assister au prochain derby Belgrano – Talleres malgrè l’interdiction faite aux supporters des clubs visiteurs de « se déplacer ». L’entrée du stade Olmipico leur sera donc interdite, mais Granero pense louer la salle de l’Orfeo  Superdomo, d’une capacité de 10.000 places et d’y installer un écran géant pour que « le peuple tallarin » puissent assister à la rencontre en direct.

˜

Damian Grosso restera-t-il au Talleres ? Il semble que le Racing Club (Avellaneda) a fait part de son intérêt pour le gardien du Talleres. Venu pour renforcer le club, il reste depuis sur le banc devant les bonnes performances de Valentin Brasca. Une situation qu’il n’espère pas voir se prolonger. Il semble également avoir mis une clause de rupture dans son contrat en cas de meilleure offre.

˜

Juan Pablo Francia est retourné ces jours derniers pour s’expliquer avec les dirigeants de Bordeaux et obtenir une libération de son contrat pour « raisons familiales » . il espère rejouer en Argentine pour son club d’origine, le Sportivo Belgrano de San Francisco et est également pressenti pour intégrer le Talleres pour la seconde partie de la saison.

¯

Samedi 20 octobre 2007

         Tournoi d’Ouverture (11e journée) : Almirante Brown – Talleres     4 – 0

         Stade  Sportivo Italiano – arbitre: Jorge Baliño

         Buteurs: Sebastián Penco (17e sp, 76e), Edilio Cardoso (25e), Ramón Diaz (31e)

Almirante Brown : Cristian Campestrini – Federico León, Gonzalo Peralta, Walter Mendoza, Sebastián Deláguila – Alejandro Verón, Sergio Meza Sánchez, Diego Escudero (Héctor Daniel Olmedo, 68e), Edilio Cardoso (Matias Fischer, 60e) – Sebastián Penco, Rámon Diáz (Carlos Lovera, 73e). DT: Blas Giunta

Talleres: Valentin Brasca – José Luis Gómez (Julio Buffarini, 56e), Julian Maidana, Juan Cruz Gill, Marco Torsiglieri – Franco Dolci, Lucas Rimoldi, Cristian Basualdo, Matias Quiroga – Iván Borghello (Héctor Cuevas, 56e), Emanuel Rivas (Ezequiel Miralles, 63e). DT: Salvador Capitano.

Avertissements: Meza Sanchez (Almirante Brown), Maidana, Dolci (Talleres)

Expulsion: Lucas Rimoldi (86e)

         Et, Capitano s’en est allé… Quand une équipe est maître de son football et que l’autre le bafouille, il arrive souvent ce qu’il est arrivé : des buts d’un coté et le désespoir et l’impuissance de l’autre. D’entrée, on a vu l’équipe d’Almirante Brown décidée à remporter ce match. Les circonstances l’y ont certainement aidé et donné au score une ampleur que ne justifiait la valeur des deux équipes sur la pelouse. Une sortie hasardeuse de Brasca qui fauche l’attaquant adverse dans la surface amena le premier but. Une nouvelle erreur de Brasca amenait le deuxième et un troisième suivit. Dans cette première mi-temps, on ne vit pas le Talleres, tétanisé par l‘enjeu et accumulant les bourdes. En seconde mi-temps, ils essayèrent de corriger le tir, de sortir du trou, mais il était dit que tout ce qu’ils tenteraient irait à l’échec. Avec un quatrième but encaissé, nous avons assisté au pire match du Talleres depuis le début de la saison. Capitano annonçait à tous à la fin du match qu’il renonçait et démissionnait de son poste d’entraîneur. Une annonce qu’il avait d’ailleurs fait en ses termes à ses joueurs dès la pause : « Si l’équipe ne joue pas selon les schémas que je veux, je partirai ». Il reste à Granero et à Grondona à lui trouver rapidement un successeur.

˜

         Le Talleres ne pourra pas compter pour le prochain match sur Lucas Rimoldi, expulsé (pour deux cartons jaunes), ni non plus sur Julian Maidana qui a écopé de son cinquième avertissement. Buffarini et Borghello en sont par contre resté à quatre au compteur.

¯

Lundi 22 octobre 2007

         Les raisons du départ de Capitano sont difficiles à expliquer et il en détient certainement la clé. On a parlé de la pression des journalistes, mais Capitano ne lit pas la presse, ni n’écoute les radios à ses dires. Certains se gausseront d’avoir vu juste, alors que tout ne semblait alors qu’une tentative de déstabilisation. Mais, il est vrai que Capitano avait une marge de manœuvre limitée. Il avait convaincu Granero de le conserver alors que son parcours avec une équipe qu’il n’avait pas choisie en fin de saison dernière était loin d’être irréprochable et pour le moins laborieuse. En changeant 90% de l’effectif, il n’avait plus cette excuse et il savait les contraintes de sa charge. Gagner 55 points minimum pour ne pas sombrer cette saison ou la prochaine. Tant qu’il assurait un minimum, il pouvait sauver les apparences, mais contre Almirante Brown, il sembla vite perdu et incapable de recentrer son équipe. Il fit vite tomber le masque et s’éclipsa sans explications… Il reste maintenant aux dirigeants d’effectuer le bon choix  pour le remplacer.

˜

         Juan José Lopez est donc revenu en première ligne des préoccupations des dirigeants comme des supporters. Carlos Granero n’aura guère attendu que quelques minutes après la démission de Capitano pour le contacter. L’entraîneur le plus populaire et celui ayant eu la plus grande réussite avec le Talleres répondra t’il favorablement aux avances du président d’Ateliers SA. Celui qui a refusé par trois fois par le passé le poste d’entraîneur changera-t-il sa réponse cette fois. On peut en douter car il avait déjà refuser de prendre une équipe en cours d’année. Il est toutefois la seule piste de la direction qui souhaite une réponse rapide. Une réunion est prévue dans la journée.

¯

Mardi 23 octobre 2007

         La réponse de Juan José Lopez est toujours attendue. Les prétentions financières de l’ancien joueur et entraîneur du Talleres font qu’il y a encore un gouffre abyssal entre les parties, mais « si il s’adapte au budget du club et à la division, la réunion durera dix minutes. J’apprécie Lopez, les supporters aussi. Tout dépend de lui. », confiait Granero. Dans le cas où la réponse serait négative, le Talleres se tournerait vers « un homme à poigne » ; des alternatives qui auraient pour nom Enrique Hrabina, Julio Toresani, Pablo Marini, Diego Cagna, Dario Franco… La liste est encore longue.

˜

         Décidément, Roberto Oste cumule les intérims. Aujourd’hui, c’est encore lui seul qui se chargera de l’entraînement et si le successeur de Capitano n’est pas trouvé à temps, il assurera le prochain match. Une situation qu’il assume comme « salarié du club », mais il ne voudrait plus revivre les heures qu’il a vécu autrefois après le remplacement de Saporiti. Donc, il ne se pose pas comme candidat à la reprise de l’équipe, bien qu’il en était l’entraîneur adjoint.

˜

         Humberto Grondona, le directeur sportif, n’a pas apprécié la démission « en cours de route » de Capitano, surtout qu’aujourd’hui encore, il ne voit rien à lui reprocher sur son travail de tous les jours et qu’il assure l’avoir toujours soutenu.

˜

         Dans le « Clasico » qui opposait les formations de Belgrano et du Talleres en ligue de Cordoba pour le compte de la 31e journée, les deux équipes ont fait match nul. Le Belgrano a ouvert la marque à la 55e minute par Brizuela, mais le Talleres répliquait par la suite par un but de Navarro.

¯

Mercredi 24 octobre 2007

         La soirée de mardi a été fertile en rebondissements : à peine, apprenait on l’échec des négociations avec J.J. Lopez que le nom du nouvel entraîneur était révélé. Rubén Dario Insúa arrive avec un contrat jusqu’en juin 2008 avec option pour une prolongation en cas d’accession en première division.  Evacué en un clin d’œil, la montagne de noms né de l’imagination fertile des journalistes. Grondona a révélé qu’il existait bien une autre option, celle de Gustavo Zapata (ancien entraîneur adjoint de Néstor Gorosito), mais que celle-ci avait échappé à la perspicacité des journalistes. Arrive avec lui, José Alfredo Zelaya, comme entraîneur adjoint. L’ancienne idole des supporters du Talleres repousse donc Roberto Luis Oste vers un retour au centre de formation qu’il n’a jamais vraiment quitté, supervisant toujours le travail effectué dans les catégories représentées en AFA. Insúa est né le 17 avril 1961 à Buenos Aires. Comme joueur, il a fait une bonne partie de sa carrière en Argentine, toujours en première division à San Lorenzo, Estudiantes, Independiente. Il remporta d’ailleurs le championnat avec cette dernière équipe en 1988-89. Il a également joué au Barcelona de Guayaquil, au Sportivo Cali et à Las Palmas (Espagne). Comme entraîneur, il a commencé avec le Barcelona (Guayaquil) de 1997 à 1999, puis revint en Argentine, où il dirigea Ferrocarril Oeste (1999), San Lorenzo (2001-03), retour au Barcelona en 2004, l’année suivante, il dirige Allianza Lima et enfin Jorge Wilstermann en 2007. il devrait prendre en charge l’entraîement du Talleres dès aujourd’hui.

˜

         Rubén Dario Insúa est donc le sixième entraîneur depuis que le club est dirigé par Ateliers SA et Granero. Rappel des performances des uns et des autres :

Nom

Matches disputés

Victoires

Matches nuls

Défaites

Points obtenus

Moyenne

Emilio Nicolás Commisso

7

2

4

1

10

1,428

Roberto Luis Oste

13

3

5

5

14

1,076

Roberto Marcos Saporiti

28

11

10

7

43

1,536

Roberto Luis Oste – Fabián Carrizo

11

1

4

6

7

0,636

Ricardo Gareca

11

0

4

7

4

0,364

Roberto Luis Oste

1

0

0

1

0

0

Salvador Capitano

18

5

5

8

20

1,111

Rubén Dario Insúa [objectif minimum]

27

 

 

 

40

1,481

˜

         La défaite humiliante subie samedi ajouté au départ d’un technicien accepté par l’ensemble des joueurs aurait pu lézardé l’unité du groupe. Julian Maidana affirme qu’il n’en est rien et qu’il n’existe pas de clans. Le changement d’entraîneur pourrait toutefois changer les choses. Le nouveau technicien fera ses choix propres et certains joueurs pourraient perdre leur tandis que d’autres la gagnerait. La chance de ce groupe est toutefois d’être jeune dans son ensemble et il doit trouver là la capacité à se surpasser.

¯

Jeudi 25 octobre 2007

         Interview de Ruben Insúa (extraits) :

Comment l’équipe va-t-elle jouer ?

         « L’intention est que l’équipe présente le même visage à l’extérieur comme à domicile. On peut varier le système, mais l’important est de jouer avec la même détermination pour gagner et la même audace. Ce qui ne doit pas varier, c’est l’intention de gagner les trois points et de prendre des risques en conséquence. »

Quels seront les fondamentaux de l’équipe ?

         « de l’audace, être capable de varier pour soutenir l’attaque tout en sachant bien manier la balle en étant loin du but adverse…Tout cela est théorique. Il faudra certainement de longues heures d’entraînements pour le mettre en pratique toutes les fois. »

Et le système de jeu ?

         « Je choisirais le système qui peut le plus mettre en valeur les qualités des joueurs. Le système doit être au service de l’équipe. »

Quel est l’objectif ?

         « L’objectif du Talleres est assez simple. L’année prochaine, il doit jouer en première division. »

˜

         Outre José Alfredo Zelaya, comme entraîneur adjoint, Ruben Insúa aura Gabriel Martinez comme préparateur physique.

¯

Vendredi 26 octobre 2007

         Premier entraînement sous la direction d’Insua, hier, et on a travaillé à double tour : 3h20 heures où se sont succédés travaux physiques, exercices tactiques et finalement un match. Là, encore quelques surprises sont venues s’ajouter aux remplaçants prévus de Rimoldi (expulsé), Maidana (suspendu) et Alvarez (insuffisamment remis de sa blessure). L’équipe des titulaires a évolué dans la composition suivante : Damián Grosso – José Luis Gómez, Gabriel Oyola, Juan Cruz Gill, Marco Torsiglieri – Emanuel Rivas, Franco Dolci, Cristian Basualdo, Matías Quiroga - Iván Borghello, Héctor Cuevas. Les remplaçants s’alignaient ainsi : Valentín Brasca – Julio Buffarini, Dante Pérez, Germán Rivera, Edgardo Galíndez - Ramiro Pereyra, Alexis Cabrera, Lucas Rimoldi, Pablo Azcurra - Ezequiel Barrionuevo - Ezequiel Miralles. La rentrée de Damian Grosso à la place de Valentin Brasca est l’une de ses surprises alors que l’on parlait dèjà de son possible départ. Les autres concernent la rentrée d’Oyola (en remplacement de Maidana), le recul de Rivas à un poste de milieu de terrain et la préférence donnée à Cuevas pour accompagner Borghello au front de l’attaque. A la mi-temps, Insua a interchangé Buffarini et Gomez et modifié le système de jeu passant alors à 3-4-3.

¯

Samedi 27 octobre 2007

         L’entraînement de vendredi a apporté plus de satisfaction à Insua que celui de la veille. L’équipe des titulaires était composée de Damián Grosso - Juan Cruz Gill, Gabriel Oyola, Marco Torsiglieri, Germán Rivera - Julio Buffarini, Franco Dolci, Matías Quiroga – Emanuel Rivas, Iván Borghello, Ezequiel Miralles et a asséné un 4 – 0 sans appels aux remplaçants. Trois des quatre buts ont été marqué de la tête : le premier et le troisième par Gill sur des centres de Quiroga, le quatrième par Borghello sur un centre de Buffarini. Le second est l’oeuvre de Quiroga qui a conclu une action menée par Dolci et Borghello. Aux dires de l’entraîneur, Buffarini et Quiroga aurait gagner leur place pour le prochain match, de même que Dolci comme milieu récupérateur.

¯

Dimanche 28 octobre 2007

         Les joueurs du Talleres qui s’aligneront demain face à Chacarita Juniors devront certainement faire preuve d’une grande cohésion pour s’imposer. Les premières ne manquent pas dans ce match: celle du nouveau technicien, celle du gardien Damian Grosso, le retour d’Oyola dans l’équipe première (le prometteur capitaine de la saison 2005-06 avait été mis au banc de l’équipe par Saporiti la saison suivante et, malgré un départ en Uruguay pour quelques matches, il avait toujours montré sa volonté de rester au Talleres), le premier match de la saison sans la présence de leur capitaine et leader, Julian Maidana. Ils auront aussi à montrer qu’ils ont digéré la défaite de la journée précédente et qu’ils ont supporté les fortes doses d’entraînement qu’Insua leur a imposé. Lors de la troisième scéance, il a encore effectuer quelques retouches et a aligné l’équipe suivante : Damián Grosso - Juan Cruz Gill, Gabriel Oyola, Marcos Torsiglieri, Germán Rivera – Julio Buffarini, Franco Dolci, Matías Quiroga – Emanuel Rivas, Iván Borghello, Héctor Cuevas. Il est vraisembable que nous aurons là l’équipe aligné au début de la rencontre. Les remplaçants seront choisi parmi : Valentín Brasca, Dante Pérez, Edgardo Galíndez, José Luis Gómez, Alexis Cabrera, Pablo Azcurra, Cristian Basualdo, Daniel Plana (jamais convoqué par Capitano) et Ezequiel Miralles.

˜

         Le 382e derby entre Belgrano et le Talleres aura lieu le samedi 3 novembre à 16h10. il s’agira du premier se disputant sans les supporters d’un deux camps (en l’occurence, ceux du Talleres). Pourtant, une force de police d’environ 700 personnes ser déployé pour assurer la sécurité de ce match.

¯

Lundi 29 octobre 2007

         Tournoi d’Ouverture (12e journée) : Talleres – Chacarita Juniors   1 – 2

         Stade Olimpico de Córdoba – arbitre: Alejandro Sabino –

         Buts: Cristian Milla (Chacarita, 29e), Hector Cuevas (Talleres, 58e), Walter Alcaraz (Chacarita, 65e)

Talleres: Damian Grosso – Juan Cruz Gill, Gabriel Oyola, Marco Torsiglieri, German Rivera – Julio Buffarini, Franco Dolci (Cristian Basualdo, 46e), Matias Quiroga (Pablo Azcurra, 46e) – Emanuel Rivas (Ezequiel Miralles, 67e) – Ivan Borghello, Héctor Cuevas. DT: Ruben Dario Insua.

Chacarita Juniors: Martin Bernacchia – Lautaro Trullet, Luciano Precone, Juan Insaurralde, Walter Alcaraz – José Luis Gomez, Omar Gallardo, Alejandro Frezzotti, Marcelo Penta (Ponce) – Victor Figueroa (Garcia, 90e), Cristian Milla (Alustiza, 81e). DT: Dalcio Giovagnoli.

Avertissements: Buffarini, Dolci, Gill (Talleres), Penta, Gallardo, Precone, Bernacchia (Chacarita)

Expulsion: Julio Buffarini (67e)

         Espoirs déçus. On savait que le Talleres ne trouverait pas un football inspiré du jour au lendemain, mais on pensait que le changement d’entraîneur aurait agi comme un aiguillon. Il n’en a pas été ainsi. Insua avait aligné une formation ambitieuse avec deux pointes encadrés sur les ailes par Buffarini et Quiroga et Rivas sensé jouer les approvisionneurs de ballons, et laissant Dolci comme unique récupérateur. Ce schéma a failli. Rivas s’est montré très en dessous de ce qu’on lui demandait et les ailiers ont souvent plus à faire à défendre que de relancer l’attaque. Une seule fois, une montée de Buffarini (la première franche à la 27e minute) pour Cuevas aurait mérité meilleure fin. C’est tout au contraire, Chacarita qui se mettait en valeur et avec lui Lautaro Trullet qui a mystifié et ridiculisé Rivera, pour donner une balle nette à Milla. C’était le 1 à 0 pour les visiteurs. Trullet en une seule action aura fait beaucoup plus qu’il n’en avait fait la saison dernière sur ce même terrain. Il s’en fallu d’un rien pour que Chacarita Juniors ne convertisse d’un rien le 2 à 0 dans la foulée par Penta. Mais Grosso veillait. En seconde période, le Talleres est revenu avec une agressivité plus conforme à ses ambitions. La meilleure période des joueurs locaux a amené le but de Cuevas à la 58e minute. Il s’en fallut encore de peu que le Talleres prenne enfin l’avantage. Mais il laissa passer l’occasion et devant une défense où Gill, Oyola et Rivera, tous trop lents ou trop passifs, ont sombré, Chacarita reprit l’avantage par Alcaraz. Le match se termina par l’expulsion de Buffarini et un troisième but parfaitement valable de Chacarita, annulé on sait trop pourquoi. Un match à vite oublier où seul Cuevas en réussissant son 5e but à domicile a su tirer son épingle du jeu.

¯

Mercredi 31 octobre 2007

         Entraînement. Le nouveau technicien a profité de l’entraînement pour exposer à ses joueurs sa vision du jeu. Une conférence d’une heure, dont il espère voir les effets dès le prochain match. Carlos Granero a profité de cet entraînement pour rencontrer Insua à la veille du derby.

˜

         Les supporters du Talleres n’auront pas droit d’assister au derby même par écran géant. Ainsi, en a décidé la police craignant des incidents. A quand les matches virtuels avec des spectateurs virtuels ?

¯

Jeudi 1er novembre 2007

         Entraînement. Julian Maidana et héctor Cuevas ont eu droit à une séance particulière se ressentant de douleurs diverses. Maidana pourrait reporter sa reprise car il présente une micro-déchirure dans un muscle de la jambe droite. Pour Cuevas, il s’agit plus d’une fatigue musculaire consécutive au match de lundi. Franco Dolci, victime d’une entorse et Ezequiel Miralles  ont, eux aussi, quitté l’entraînement prématurément. Insua a donc fini par travaillé avec un onze composé de Damian Grosso – Leandro Alvarez, Gabriel Oyola, Juan Cruz Gill, Marco Torsiglieri – Lucas Rimoldi, Cristian Basualdo, Alexis Cabrera, Matias Quiroga – Emanuel Rivas, Ivan Borghello.

˜

         Les équipes de jeunes qui rencontraient Platense ont eux des fortunes diverses. Les moins de 20 ans ont perdu 2 – 1 (but d’Emanuel Ocon), tandis que les 18 ans et 17 ans ont gagné sur le même score de 2 à 1 (buts de Facundo Ojeda et Guillermo Cosaro, et de Victor Peralta (2), respectivement).

¯

Vendredi 2 novembre 2007

         L’entraînement a été ponctué d’un petit match, fait inhabituel à la veille d’une rencontre. Il est vrai que celui-ci n’a duré que 30 minutes, le temps de confirmer la disponibilité des uns et des autres. Finalement, Cuevas est remis et Julian Maidana a récupéré plus vite que prévu. Mais, il est vrai qu’on ne peut pas manquer le “superclasico”. Insua devrait donc présenter une équipe de Damian Grosso – Leandro Alvarez, Julian Maidana, Gabriel Oyola, Marco Torsiglieri – Lucas Rimoldi, Cristian Basualdo, Franco Dolci, Matias Quiroga – Ivan Borghello, Héctor Cuevas. En plus des titulaires présumés, Insua a fait appel à Valentin Brasca, Juan Cruz Gill, German Rivera, Dante Pérez, Edgardo Galindez, Alexis Cabrera, Pablo Azcurra, Emanuel Rivas et Daniel Plana.

˜

         Les chiffres du “Superclasico”:

         Le Talleres et le Belgrano se sont rencontrés pour la première fois le 17 mai 1914. Le derby pointe au troisième rang, à l’ancienneté des derbys argentins après Newell’s – Rosario (18 juin 1905) et Boca – River (24 août 1913).

˜

         Le Talleres a connu une longue période sèche, où il n’a pu battre Belgrano, pendant 26 matches, officiels ou amicaux. La série s’est terminée toutefois en novembre 1996 par une éclatante revanche de la “T” qui a battu son voisin par 5 à 0.

˜

         A la fin des années 70, il n’en était pas de même. En 1978, c’est l’équipe réserve, augmentée de Daniel Willington qui a tenue tête à l’équipe première du Belgrano en obtenant un 2 à 2, fété dans la ville comme une victoire. Les co-équipiers premiers du Talleres était à l’époque en tournée en Europe.

˜

         Un seul “superclasico” ne s’est pas déroulé à Cordoba, mais à Rio Cuarto. C’était le 7 mars 1971et le Belgrano avait gagné 2 à 1 (but d’Alberto De Sa). Depuis 1991, tous les matches ont un cadre unique, le stade olimpico de Cordoba.

˜

         En 1932, le Talleres a gagné un match contre le Belgrano par forfait. Les joueurs adverses ne s’étaient pas présentés, prétextant les mauvais traitements dont ils avaient été l’objet de la part des supporters albiazules l’année précédente. Cette année-là, ils avaient amener un âne sur le terrain, peint aux couleurs du Belgrano.

˜

         Il s’agit de la 242e édition officielle du derby (30 en AFA et 211 en ligue de Cordoba), s’y ajoute 140 matches dits “amicaux”. Sur les 241 matches officiels, le Talleres en a gagné 91, le Belgrano 76 et ils ont fait match nul 74 fois. Le Talleres a marqué 423 buts et Belgrano 383.

˜

         Ce derby sera aussi l’occasion d’une première puisqu’il doit se dérouler sans public “visiteur”, c’est à dire pour l’occasion des supporters du Talleres. Ce sera certainement plus difficile à gérer pour la police que lorsqu’il s’agit d’une équipe d’une autre ville et nul doute qu’il se trouvera dans les gradins plusieurs centaines (milliers?) de supporters qui auront le coeur “albiazzules” à défaut de pouvoir sortir écharpes, drapeaux. Mais, attention, aux manifestations de joies trop expensives.

¯

Samedi 3 novembre 2007

         Tournoi d’Ouverture (13e journée) : Belgrano – Talleres                 0 – 1

         Stade Olimpico de Córdoba – arbitre: Mauro Gianini - 38.372 spectateurs

         But: Ivan Borghello (26e, Talleres)

Belgrano: Juan Carlos Olave – Miguel Martinez, Diego Novaretti, Guillermo Esteban, Hernán Páges – Guillermo Farré (Aldecoa, 78e), Juan Pietravallo, Javier Lux (Arriola, 73e), Juan Casado – Martin Gigli, Matias Suárez (Crossa, 70e). DT: Francisco Ferraro

Talleres: Damián Grosso – Leandro Alvarez, Julian Maidana, Juan Cruz Gill, Marco Torsiglieri – Lucas Rimoldi, Alexis Cabrera, Franco Dolci (Cristian Basualdo, 67e), Matias Quiroga (Pablo Azcurra, 62e) – Héctor Cuevas, Iván Borghello (Emanuel Rivas, 74e). DT: Rubén Insúa.

Avertissements: Páges, Suárez (Belgrano), Grosso, Alvarez, Maidana, Rimoldi, Cabrera, Cuevas, Basualdo (Talleres)

Expulsion: Casado (23e, Belgrano)

         Que la victoire est belle... on ne reviendra pas sur toutes les péripéties de la rencontre. Sachez qu’il s’agit certainement du meilleur match joué par le Talleres depuis le début de la saison (sans contestation possible, le meilleur depuis l’autre derby Talleres – Instituto). Trois faits ont fait basculé la rencontre. Tous trois ont été favorable au Talleres. Dans l’ordre, l’expulsion de Casado pour un coup violent et dangereux porté contre Torsiglieri à la 23e minute, le but de la tête de Borghello, infiltré dans la défense du Belgrano à la 26e et la sortie de l’attaquant du Belgrano à la 70e, fatigué et endolori par la confrontation avec la défense albiazul. On regrettera l’arbitrage permissif et parfois contestable de Gianini. N’y avait-il pas penalty lorsque Cuevas est fauché dans la surface par le gardien adverse. Malgré 10 cartons jaunes, il a laissé s’installé un climat brutal qui a quelque peu gaché la sérénité du jeu. La police aura pu remarquer qu’interdire la présence des supporters adverses n’éliminait pas la violence. Certains supporters albiazules s’étaient bien entendu infiltrés, mais que dire de ces actes barbares et imbéciles. Un spectateur, soupçonné d’être un supporter du Talleres s’est pratiquement fait lyncher par 20 jeunes supporters de Belgrano. D’autres affrontements ont eu lieu alors que les groupes du Belgrano avait entamé un : “Qui ne saute pas... est un supporter du Talleres” et de joindre le geste à la parole en frappant les spectateurs ne sautant pas. La police a mis fin à ces incidents, mais le bilan est tout de même de 16 blessés et de 11 arrestations. Néanmoins, le but de Borghello amena un silence de mort dans le stade...

         Damian Grosso : Un des piliers de la victoire albiazul...

         Leandro Alvarez : bon au niveau du jeu aérien, mais fut souvent pris en défaut lorsque la balle était à terre.

         Julian Maidana : l’homme du match. Il a tout réussi et a montré un allant physique époustouflant.

         Juan Cruz Gill : a fait les efforts nécessaires pour palier ses carences techniques.

         Marco Torsiglieri : Juste un peu en-dessous de Maidana. A fermé son côté, bien qu’il n’aime que moyennement ce poste de latéral.

         Lucas Rimoldi : Pas vraiment dans le coup pour sa reprise.

         Alexis Cabrera : a tardé à trouver sa place, mais quand il s’est amélioré, toute l’équipe en a ressentie les effets.

         Franco Dolci : a alterné le bon et le moins bon. Trop bavard sur le terrain.

         Matias Quiroga : un match moyen sans qu’il soit terne.

         Héctor Cuevas : une présence indiscutable. Toujours au service de l’attaque et de l’équipe.

         Iván Borghello : Beaucoup d’erreurs, mais le but efface tout et il est certainement devenu une des idoles du public.

         Pablo Azcurra : une rentrée très volontaire mais bien mal récompensée.

         Cristian Basualdo : rentré pour améliorer la récupération, il n’a pas réussi dans sa tache.

         Emanuel Rivas : une rentrée très effacée.

˜

         Journée tronquée pour les équipes de jeunes évoluant en AFA qui recevait Chacarita. Les moins de 20 ans ont gagné 2 à 1 (buts de Diaz et Occon). Le match des 18 ans a été interrompu par la blessure d’un joueur de Chacarita qui a du être hospitalisé. Le match des 17 ans n’a pas été joué.

¯

Mardi 6 novembre 2007

         Lendemains de fête. Tout Córdoba aura eu deux jours pour digérer l’inoubliable (suivant les termes de Maidana) victoire du Talleres. La municipalité a pris la mesure de l’évènement et a décidé de porter devant les tribunaux la question de l’admission des supporters visiteurs lors des matches. En celà, elle s’oppose à l’AFA. La demande sera basée sur l’inconstitutionnalité du décrêt de l’AFA et la violation des droits individuels par celui-ci.

˜

         L’entraînement a repris, hier sous la direction des seuls préparateurs physiques, aujourd’hui avec Insúa parti régler des affaires à Buenos Aires, avec comme objectif le match de dimanche prochain contre Godoy Cruz, un des prétendants à l’accession en première division.

 

 

 

                                                                                                                 © Alain Senut, 2007

                                                                                    

 


 

 

 

Retour à la page principale

 

Les pages de l’A.S.S.E.

 

analyse mesure frequentation internet par